1 an après : Michel Adjaka déplore la gestion du secteur justice sous Talon

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

6 Avril 2016 – 6 Avril 2017. Cela fait un ana déjà que le président de la République Patrice Talon a pris les rênes de la république du Bénin. Après 365 jours de gouvernance, nombres d’actions ont été entreprises dans divers secteurs. Pendant que certains remarquent déjà des résultats sur le terrain, d’autres déplorent l’attente qui devient presque éternelle à leur niveau. Dans ce registre des NON SATISFAITS, on retrouve les acteurs du monde judiciaire. Ces derniers déplorent la politique du gouvernement dan leur corporation. C’est du moins, ce que l’on retient de la lecture faite par le magistrat Michel Adjaka sur l’an 1 de gestion du gouvernement Talon. Il fait une radioscopie de la gestion de gouvernance du pouvoir. Lisez plutôt.

« Il y a un an qu’une élection présidentielle, celle de monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON, à travers le discours d’investiture, nous a permis de caresser l’espoir d’un lendemain meilleur.

Douze mois après, au niveau de la justice, les résultats se font toujours ardemment attendre.
Au compteur, une marmite avec un repas dont la cuisson dure deux ans. Rien de concret n’a été réalisé dans le secteur judiciaire.

Pourtant, le chantier est immense et les attentes énormes. Malheureusement, la révision de la constitution a détourné le chef de l’état et le ministre de la justice des priorités du secteur de la justice. Or sans une justice forte, pas de lutte contre la corruption et pas de développement. Puisque qui vit d’espoir, ne peut mourir de faim, vivons d’espoir que les douze prochains mois réussiront à nous faire oublier les douze premiers mois du quinquennat du président TALON.
Merci à toutes et à tous de rester en éveil.

Michel ADJAKA »

Leave A Reply