Autopsie : Deux coups durs pour Talon en intervalle de 10 jours !

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Est-ce le monde qui s’écroule autour du chef de l’Etat du Bénin pour que des évènements marquants s’enchainent autour de lui ? Cette question gratte les méninges du chroniqueur quand on analyse les évènements qui se sont produits en ces dernières heures.

Déjà le lundi 27 Mars 2017, c’est son ami et soutien indéfectible, Candide Armand marie Azannaï qui a jeté le tablier de son poste de ministre délégué chargé de la défense. En son temps, les compatriotes qui ignoraient les véritables raisons de ce largage des amarres en pleine mer, ont tôt fait de traiter l’ami démissionnaire de tous les noms d’oiseau.

Mais Patrice, fils de Talon en bon compétiteur né, a pris sportivement acte la décision de son ami, à qui il a d’ailleurs réitéré les liens d’amitié qui restera toujours séculaire entre eux deux.

Et comme le malheur naît souvent jumeaux sous certains cieux, une autre mauvaise nouvelle tombe sur la poitrine du compétiteur né. Cette fois-ci, c’est le projet de révision de la constitution entretenu par son avocat conseil, ami, et garde des sceaux ministre de la justice Joseph Djogbénou, qui est renvoyé du parlement.

Que diantre a-t-il fait au bon Dieu pour mériter cette galère ? En intervalle de 10 jours, le chef de l’Etat Patrice Talon encaisse deux coups durs provenant directement ou indirectement de deux de ses plus proches collaborateurs et amis.

Quel est donc ce diable qui travaille dans l’ombre contre Agbonnon ?

Qu’a-t-il donc fait au bon Dieu pour mériter ces chimères ?

Est-ce fini ou il y a encore des coups bats qui viennent d’autres part ?

Quel ministre sera la prochaine source de douleur pour Talon ?

Le monde est en mouvement. Suivons la barque.

Je reste Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

Leave A Reply