Est-ce le retour des vieux démons ?

0

Par : Akkilou YACOUBOU

Depuis des jours, l’énergie électrique est devenue une denrée rare dans les foyers et lieux de travail. Plus une journée sans que la Sbee ne dicte sa loi à ses abonnées. Loin du discours et des promesses du gouvernement, les populations constatent chaque jour qu’elles doivent malheureusement composer avec le délestage. Mais que se passe-t-il en réalité ?

Une fois n’est pas coutume, dit-on. Mais qu’en sera-t-il quand il s’agira de plusieurs fois ? L’habitude certainement. Le délestage est de retour, en force et façon brutale. Depuis des jours, c’est le calvaire. Voir venir la nuit devient un calvaire, un cauchemar, un véritable casse-tête. Se coucher ne serait-ce que deux minutes et le lit ou la natte est mouillé à cause de la transpiration. Et pourtant, le vocable servi aux populations qui endure ces désagréments, est tout autre : ce n’est pas du délestage. Ce sont seulement des coupures de fourniture de l’énergie électrique de 30 voire 40 minutes.  Quand on se voit priver de cette énergie chaque jour, on finit par tirer sa conclusion : la promesse du ministre Jean-Claude Houssou semble ne plus tenir. Les populations sont privées de cette énergie toute la journée. Ce qui les empêche de mener à bien les activités génératrices de revenus. Par exemple, les habitants de Vèdoko sont restés dans le noir mercredi dernier jusqu’au matin de ce jeudi. À Pahou et environs, la situation est pire. Depuis deux semaines, les gens sont privés de l’énergie électrique de 6 heures à 19 heures. Malgré toutes ces coupures intempestives qui s’observent à travers le pays, l’information fait défaut du côté du gouvernement. Quand elle sort, elle est souvent en déphasage avec la réalité. En définitive,  qu’est-ce qui se passe réellement et le peuple ne peut pas être informé ? Que deviennent les nombreuses actions annoncées et qui devraient permettre aux Béninois de ne plus souffrir de délestage ? Est-ce une panne technique ? En attendant que la promesse du ministre Jean-Claude Houssou ne devienne une réalité, il faudra qu’il apporte des réponses aux différentes questions des populations.

Leave A Reply