Joseph Djogbénou a-t-il compris le message à travers ce rejet ?

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Le rejet du rapport de recevabilité du projet de révision de la constitution par la plénière hier est un signe qui ne trompe pas. Au-delà d’un message d’avertissement au chef de l’Etat, ce message des députés est surtout un signal au garde des sceaux, ministre de la Justice Joseph Fifamin Djogbénou. Comme il l’a dit lui-même hier au terme du vote de rejet « je pense qu’il ne s’agit pas de littérature, ni de mathématique… »

C’est au ministre Joseph Fifamin Djogbénou de tirer les premières leçons de ce rejet. Beaucoup sont les compatriotes qui ont manifesté leur liesse hier après le rejet de ce rejet. Ils se sont réjouis, non pas parce qu’ils ne veulent pas de la révision de la loi fondamentale, mais parce qu’ils estiment, comme bien de ministre de l’actuel gouvernement, que Joseph Djogbénou s’est trop tôt arrogé la paternité d’un projet écris par plusieurs têtes mais sans prendre en compte les aspirations et autres propositions faites par les membres qui ont travaillé dans la commission des réformes politiques et institutionnelles.

Aussi, il se susurre dans les coulisses que c’est l’une des raisons fondamentales de la démission de candide Azannaï du gouvernement. Il est temps que Joseph Djogbénou tire de grands enseignements de ce message des députés. Comme il l’a dit lui-même,

Leave A Reply