La rupture doit mettre de l’ordre dans la gestion de l’état civil au Bénin

0

Par : Mathieu DAHANDE

Source : Journal « Le Clairon »

Obtenir un acte de naissance ou une souche au Bénin est un parcours de combattant. Il ne se passe pas de jour sans que des plaintes ne fassent entendre quant au rejet de dossiers d’établissement de carte d’identité civile pour défaut de souche. On ne rappellera plus la récente disparition de la souche de l’actuel président de la République du Bénin alors candidat aux élections et bien que le code des personnes et de la famille ait fixé les normes en la matière, la gestion de l’état civil échappe encore royalement aux collectivités locales. D’abord, ces dernières ne disposent pas du personnel adéquat. Ensuite, l’héritage à elles laissé par les anciennes sous-préfectures et les circonscriptions urbaines est lourd. La conséquence, c’est que beaucoup de Béninois ne disposent pas aujourd’hui de leur pièce d’état civil pour mener telle ou telle autre démarche. Il faut donc une révolution dans ce domaine. Et comme depuis l’installation du gouvernement actuel, rien n’a encore touché le secteur de l’état civil malgré les nombreux conseils des ministres qui ont suivi, il devient impérieux d’attirer l’attention des dirigeants sur ce fait. Le gouvernement doit s’inviter aux côtés des acteurs locaux de gestion de l’état civil dans les différentes communes.

Leave A Reply