Les fourberies de Georges Bada et associés

0

Par : Mathieu DAHANDÉ

Source : Journal « Le Clairon »

Certains membres du bureau politique de la Renaissance du Bénin avaient envie de jouer et se sont retrouvés pour cela dans la capitale historique Abomey vendredi dernier. Au terme de leur pseudo-réunion, ils ont annoncé avoir destitué Léhady Soglo de la tête de la RB et choisi Georges Bada pour assurer l’intérim. Si le ridicule pouvait tuer au Bénin. Les congressistes occasionnels ont oublié qu’ils ont tous été cooptés et que leur position dans le bureau n’est nullement le résultat d’un quelconque militantisme ou d’une quelconque popularité. Mieux, le fondement et la fondation de la Renaissance du Bénin reste et demeure le couple Soglo dont les deux membres sont encore en vie et détiennent encore le monopole des cartes dans leurs mains. On sait que la politique politicienne secoue l’ensemble des formations politiques du pays. Mais cela ne justifie pas le hold-up ou le coup de force que les gens sont allés orchestrer à Abomey. Sinon comment peut-on vouloir contrôler un parti dont on ne détient pas les documents de création ? Combien de ceux qui destituent le président Léhady Soglo sont membres fondateurs du parti ? Que peut-on faire à la RB aujourd’hui sans les Soglo ? Il faut donc arrêter la comédie et se concentrer sur les vrais problèmes de la Renaissance du Bénin car tout le monde sait que le parti traverse de graves difficultés de fonctionnement. Et ce n’est pas dans cette division que les choses iront mieux.

Leave A Reply