Marcellin Laourou énumère les raisons du Report des assises du 2ème congrès ordinaire du Sydob

0

Les travaux du deuxième congrès ordinaire du syndicat des douanes du Bénin prévus pour se tenir le vendredi 5 mai 2017 à Cotonou, ont été reportés à la dernière minute compte tenu de plusieurs raisons qu’a énumérées le secrétaire général du Sydob.

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Source : Journal « Le Clairon »

Les disciples de Saint Mathieu étaient venus des quatre coins du pays afin de prendre activement part à ce deuxième congrès ordinaire du syndicat des douanes béninoises. Ce deuxième congrès ordinaire du Sydob est très important aux yeux des douaniers parce qu’il devrait permettre de faire le bilan des différentes activités du bureau sortant et de se fixer de nouveaux objectifs à atteindre. Mais nombreux sont-ils à être déçus quand les organisateurs ont sollicité leurs indulgences afin de reporter les assises dudit congrès pour une date ultérieure. Pour le Secrétaire Général du Sydob, le Capitaine Marcellin Laourou, plusieurs raisons sont à la base de cette sollicitation de report. Il explique que premièrement, ce report est sollicité parce que :  » Le comité mis en place pour étudier et adopter les textes de leur corporation n’a pas pu travailler.  » Le capitaine Laourou poursuit que tous les syndiqués n’ont pas effectué le déplacement à temps pour prendre part au congrès de Cotonou. «Il serait irresponsable que le congrès se tienne dans ces conditions. Il y en a qui sont fatigués du bureau pour des raisons qui leur sont propres. Il y en a qui veulent entrer dans le nouveau bureau pour apporter leur expertise, il y en a aussi qui sont fatigués du bureau et qui veulent aller se reposer. Oublions donc nos intérêts personnels et constatons que ce qui peut sauver la douane c’est le report. Ce serait irresponsable de tenir le congrès dans ces conditions que nous venons de citer. Alors nous demandons votre indulgence pour le report». Mais dans le rang des douaniers mécontents, beaucoup battent en brèches ces explications du capitaine Laourou. Pour certains, c’est plutôt un argument que le Capitaine Laourou avance afin de ne pas organiser un congrès au terme duquel il serait inévitablement déchu. «Le bureau sortant qui est encore candidat à sa propre succession refuse d’organiser les élections parce qu’il a peur d’être surpris, déchus» a confié un douanier très mécontent de ce report.

Leave A Reply