Réalisation d’infrastructures de transport : Un suivi rigoureux des travaux doit être la règle

0

Par : Akkilou YACOUBOU

Source : Journal « Le Clairon »

Après l’aéroport de Glo-Djigbé, le pont de Womey à Abomey-Calavi, le pont de Tovègbamè dans la vallée de l’Ouémé, ce sont les routes Zagnanado-Paouignan (57km) Covè-Banamè (12,00 Km) et Koguédé-Zakpota (5,2 km) lancés le 27 avril passé qui deviendront une réalité d’ici quelques mois. Des infrastructures routières qui non seulement renforceront la desserte nationale mais aussi démontrent que le Programme d’action du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon est réellement entré en action. Ce qui n’est qu’une matérialisation de la vision du Président Patrice Talon dans le secteur des infrastructures et des transports. C’est pourquoi lors du lancement des travaux de ces trois voies, le Ministre en charge des infrastructures et des transports, Hervé Hêhomey n’a pas hésité à affirmer devant les populations de Covè, Dassa, Zagnanado et Za-Kpota que le lancement de ce projet contribuera à l’augmentation du niveau des services de la route, le désenclavement des localités traversées à travers l’amélioration des conditions et coûts de transport des personnes et des biens.  Avec l’effectivité du démarrage des travaux confiés à l’entreprise Adéoti Sarl pour un délai de trente (30) mois, le suivi doit être de rigueur afin que ces routes aillent effectivement à terme contrairement à certaines voies qui depuis des années peinent toujours à être achevées. En définitive, c’est plus sur ce domaine que le Talon est très attendu vu que la route est synonyme de développement. Une fois ces projets aboutis, ils conforteront le Pag, donc le bilan du président la République.

Leave A Reply