27eme édition de la journée de l’enfant africain : Le Centre de Promotion Sociale d’Akpakpa 2 et ses partenaires relèvent le défi de l’organisation

0

La 27eme édition de la journée de l’enfant africain a été célébrée vendredi dernier au Centre de Promotion Sociale d’Akpakpa 2. Occasion pour le chef du centre Ayité Gildas Glonou, la marraine de l’événement Cheryle Yallou et la directrice départementale en charge des affaires sociales Valérie Idossou de livrer leurs messages non seulement à l’endroit des enfants mais aussi à l’endroit des parents et aux autorités. C’était aussi en présence des autorités locales, d’environs 300 enfants et de plusieurs artistes invités. 

Par : Richard AGBÉNOMBA

S’exprimant à l’occasion de la célébration de la Journée de l’enfant africain, Gildas Ayité Glonou, chef du Centre de Promotion Sociale d’Akpakpa 2 a présenté, le bilan de ses activités, avant de remercier les partenaires qui ont œuvré pour que cette fête ait lieu. . Notamment les partenaires à savoir Institut des Filles de Marie Auxiliatrice IFMA, la fondation OLABODE, l’ONG Vie d’amour et de Partage et beaucoup d’autres qui ont œuvré pour que ces enfants aient le sourire aux lèvres.

Cheryle Yallou, marraine de l’événement, quant à elle, est revenue dans son allocution sur les droits et devoirs de l’enfant. Elle a précisé le rôle qui revient aux parents dans l’épanouissement de ces âmes innocentes. Elle n’a pas oublié non plus de préciser les problèmes auxquels les enfants sont exposés en cas de divorce des parents. Pour finir, elle a demandé aux enfants d’être sages et surtout de savoir qu’ils constituent la relève.

Madame la directrice départementale des affaires sociale Valérie Idossou, dans son allocution, a présenté, le triste tableau des enfants béninois et les solutions pour remédier à cela. En effet, les enfants béninois sont confrontés à des phénomènes silencieux et insidieux tels que le mariage des enfants, les violences physiques, psychologiques et les abus sexuels qui font dangereusement obstacle à leur vie, à leur survie, à leur épanouissement et à leur développement », a-t-elle regretté.

A cet effet, a-t-elle souligné, pour commémorer cette 27 édition de la journée de l’enfant africain, la commission de l’Union Africaine, consciente des violences contemporaines dont les enfants africains sont victimes, a retenu le thème: « L’Agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique : Accélérons la protection, la responsabilité et l’égalité des chances. Précisons tout de même que les enfants ont présenté des doléances ce jour. La cérémonie a pris fin par la remise de cadeaux, de quid scolaires et de remise de chèques.

Leave A Reply