6ème Conférence administrative départementale du Borgou : Djibril Mama Cissé imprime une autre dynamique à la CAD

0

La Conférence Administrative Départementale (CAD) du Borgou a eu lieu ce mercredi 21 juin. C’est la salle de conférence rénovée de la préfecture de Parakou qui a abrité cette session qui s’est penchée entre autres sur l’examen et l’amendement d’un nouveau canevas de présentation des points à inscrire à l’ordre du jour des réunions de la CAD. Les membres de la conférence ont approuvé l’idée du préfet en faisant apports.

Par : Barnabas OROU KOUMAN (BOK)

La sixième CAD s’est tenue dans un environnement peu ordinaire. Les membres de la Conférence Administrative Départementale du Borgou ont méconnu le cadre qui les abritait tous les mois. Et pour cause, l’élégant préfet Djibril Mama Cissé y a apporté sa touche. La salle de conférence a en effet fait peau neuve suite aux travaux de réhabilitation opérés par l’autorité départementale. Tous les directeurs départementaux et responsables des différentes structures déconcentrées de l’État dans le Borgou ont félicité le préfet pour ce nouveau cadre qui leur offre de bonnes conditions de travail.

Étaient inscrits à l’ordre du jour de la session, les points relatifs à: la mise en œuvre des recommandations issues de la réunion de la CAD du mercredi 17 mai 2017, l’information sur l’exécution du budget général de l’État, exercice 2017 et l’examen et l’amendement du nouveau canevas de présentation des points à inscrire a l’ordre du jour des réunions de la CAD.

Pour ce qui concerne le dernier point, avant la présentation d’une communication par le chargé de mission du préfet Adam Séko sur ce point, Djibril Mama Cissé a exposé son ambition dimprimer une autre dynamique à la CAD. Selon lui, la manière dont se tiennent les réunions de la CAD, semble être monotone. Il est nécessaire pour l’autorité départementale de faire de la CAD un important outil de développement du département. La proposition exposée aux membres permettra d’avoir, de manière régulière, le point des activités de toutes les structures déconcentrées de l’État dans le Borgou. Ainsi, le préfet sera informé de l’évolution des activités du gouvernement dans son département, il sera également imprégné des difficultés rencontrées et sera en mesure d’agir promptement pour trouver des solutions aux différentes préoccupations.

Inspirés par le somptueux cadre, les membres de la CAD ont apporté des amendements pertinentes qui ont amélioré la qualité de l’idée de l’autorité.

Avec cette nouvelle dynamique, il est claire que le préfet Djibril Mama Cissé vient d’asseoir les bases solides pour la réalisation sans faille du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) dans le Borgou.

Leave A Reply