Dassa Zoumè : Deux textes de lois sur les sachets plastiques et la Zone littorale à Dassa objet de conclave

0

Par : Justin AMOUSSOU

La quintessence de deux textes de loi sera bien connue des députés, pour compter de ce jour mardi 27 au mercredi 28 juin 2017, à JECO-Hôtel de Dassa-Zounmè.

Le premier texte est une proposition de loi portant interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation des sachets en plastique en République du Bénin.

Il s’agit d’un séminaire parlementaire d’imprégnation qui vise à convaincre les députés sur l’utilité et l’opportunité de cette loi ; et à appeler l’attention des députés sur les différents accords du Bénin avec les Institutions sous-régionales, régionales et internationales en matière de protection de l’environnement.

Organisé sous la houlette de la Commission du plan et de l’équipement présidée par le député Jean-Michel ABIMBOLA, ce séminaire parlementaire va également apaiser les inquiétudes des députés en insistant sur le manque à gagner pour l’Etat et les dispositions prises pour l’applicabilité de cette loi face à la position géographique du Bénin par rapport au Nigéria producteur de sachets plastiques. Aussi, sera-t-il question d’évoquer l’exemple de quelques pays qui ont déjà adopté cette loi et de montrer ses avantages sur le social et l’environnement. C’est au détour de deux communications que l’appropriation de cette proposition de loi sera faire.

Le second texte est un projet de loi relatif à la protection, l’aménagement et la mise en valeur de la zone littorale. L’objectif de ce séminaire parlementaire est de justifier l’utilité et l’opportunité de cette loi. Mieux, il a aussi pour ambition de clarifier la question de l’aménagement et les dispositions prises pour la mise en valeur de la zone littorale; de préciser les conditions de construction et d’installation d’équipements, d’ouvrages et d’infrastructures dans la zone littorale ; et d’expliquer les modalités de gestion et les sanctions en cas d’infraction.

Deux communications sont prévues au cours de ces assises et permettront aux députés de poser toutes les questions indispensables à la compréhension du texte de loi. Quant aux représentants du gouvernement qui sont annoncés, ils apporteront les clarifications nécessaires.

Leave A Reply