Des chenilles ravagent encore les champs de maïs

0

Par : Akkilou YACOUBOU

Source : BOULEVARD DES INFOS

Les chenilles ont repris du travail. Un travail qui n’est pas du gout de ceux qui chaque jour découvre l’ampleur ou l’entendue de ce travail dans leurs différents champs. Depuis quelques jours, ce sont les populations de l’arrondissement de Kika dans la commune de Tchaourou qui sont victimes de ce travail des chenilles, une destruction des cultures en ce début de saison des pluies où les semis battent leur plein. En effet, les cultivateurs de Kika et environs ne constate que le ravage des chenilles dans les champs de maïs. Une véritable désolation quand ils se retrouvent face au désastre dans les champs. Selon, ceux qui se sont rendus dans les champs touchés par les chenilles, ces insectes détruisent progressivement les jeunes plants de maïs au même titre que des plantes graminées. Malheureusement, les différentes solutions pour freiner la destruction des cultures n’ont pas réussir à annihiler l’ardeur de ces chenilles dans les champs. Autrement dit,  aucune solution adéquate n’a jusque-là été trouvée pour lutter efficacement contre ces chenilles dévastatrices malgré qu’ils utilisent des procédés botaniques ou des insecticides (Pacha et Emacot) qui se révèlent souvent inefficaces. En somme, les paysans sont déboussolés en ce début de saison pluvieuse puisque si cela continue ce sera un éternel recommencement des mêmes gestes durant les mois à venir. Par ailleurs, selon une équipe de Deeman Radio qui est descendue dans l’arrondissement de Kika, une lueur d’espoir semble vouloir redonner espoir aux producteurs afin que les cultures de maïs et autres graminées puissent plus être attaquées par les chenilles. Il s’agit du lycée technique agricole de Kika qui expérimente des procédés dont les résultats sont concluants. Vivement que la bulgarisation soit vite faite pour la sérénité des producteurs.

Leave A Reply