Le Parc de la Pendjari, un site en pleine révélation au monde

0

Par : Armand DANNOU

Source : BOULEVARD DES INFOS

Dans le programme d’action du gouvernement porté à l’attention de tous les Béninois, une place importante est accordée au tourisme. Faire de ce secteur un pôle de développement est le souci majeur du gouvernement et de son chef. C’est d’ailleurs ce qui explique les nombreuses décisions prises dans ce sens afin de plus renflouer les caisses de l’État grâce à la promotion des sites touristiques dont dispose notre pays tel le « Parc de la Pendjari ». Aujourd’hui plus qu’hier, ce site accueille plus de visiteurs aussi bien nationaux que de l’étranger. Lors de son passage sur l’émission » Bénin Révélé « , le ministre José Didier TONATO n’a pas manqué d’en faire cas parmi les nombreuses dispositions déjà prises dans le sens du mieux-être de la population dans leur cadre de vie. Il est à retenir qu’avant l’avènement du régime en place, le parc de la Pendjari qui faisait la fierté des Béninois était dans une situation plus ou moins salutaire. Les touristes se comptaient au bout des doigts à cause de l’état désaffecté dans lequel il était. Les espèces animales étaient approximativement gérées, certaines étaient victimes de braconnage. Le gouvernement du Président Patrice Talon, fidèle à sa vision qu’est de faire du tourisme un véritable pôle de développement, a opté pour le partenariat avec le spécialiste de la gestion des parcs animaliers, African Parks, un groupe sud-africain. A la date d’aujourd’hui, ce partenariat porte ses fruits. Car l’évocation seule du nom d’African Parks a rassuré les partenaires et autres spécialistes du domaine. Ainsi, alors que le projet de réhabilitation du parc nécessite 26 millions de dollars, les engagements enregistrés en un an à peine s’élèvent à 35 millions de dollars. L’on note que la fréquentation du parc est en hausse constante. On peut donc affirmer que le choix du gouvernement est un choix qui paie déjà. Face à une telle situation, il est à retenir que ce ne sont que de faux procès d’intention qu’on fait souvent au régime en misant à priori sur son échec. Le cas du parc de la Pendjari est évocateur. Il revient alors à la population béninoise d’accorder une marge de confiance en leurs gouvernants tout en se mettant à l’écart des accusations inutiles des acteurs politiques. Cela va dans l’intérêt de tous les fils et filles de ce pays.

Leave A Reply