Les secrets de Naïla Sassé, première du Bénin au Bac série B de 2017 : « … J’apprenais beaucoup et je m’amusais un peu »

0

Mlle SASSE Naïla Sandra Antoinette fait partie de ces rares filles qui ont obtenu le Bac 2017. Mais son exploit à elle, c’est qu’elle est la première du Bénin au Bac Série B sur le plan national avec 16,27/20. Notre rédaction s’est rapprochée de cette jeune fille pour en savoir davantage. Lisez plutôt.

BOULEVARD DES INFOS : Comment se sent-on quand à ton âge, on est la première du Bénin au Bac série B de l’année 2017 ?

Naïla SASSÉ : Je me sens particulièrement heureuse. C’est vrai, je m’attendais à beaucoup plus. Mais je suis fière de moi et fière de mon entourage. Je suis reconnaissante envers tous ceux qui m’ont aidé à atteindre cet objectif. Je remercie en particulier ma famille. Mes parents ont été d’un grand soutien pour moi. Je suis très heureuse de mon résultat et je sais que ceux qui viendront l’année prochaine feront autant.

Racontes-nous un peu comment tu as pu t’arranger pour parvenir à ce résultat. C’est quoi ton secret ?

Il faut juste beaucoup apprendre, mettre ses distractions de côté, mais pas totalement les abandonner parce que quand on travaille, il faut aussi se distraire. Donc, j’apprenais beaucoup et je m’amusais un peu. J’essayais de combiner les deux afin de pouvoir parvenir à ce résultat à la fin de l’année.

Quels sont tes projets d’avenir, maintenant que tu as obtenu ce premier diplôme universitaire ?

Je compte maintenant voyager. C’est l’un de mes plus grands projets. J’espère obtenir une bourse pour continuer mes études à l’extérieur. Mais au cas où ce ne serait pas possible, je compte étudier les relations internationales, afin de devenir diplomate.

Quels sont tes conseils aux autres jeunes en général, et particulièrement aux jeunes filles qui passeront le Bac l’année prochaine ?

Je leur dirai surtout de laisser les distractions et surtout les téléphones. Les réseaux sociaux font parfois qu’on n’arrive pas à bien se concentrer sur les cours. Je leur conseille donc d’abandonner tout ça et de se concentrer vraiment sur leurs études. Ils pourront bénéficier de tout cela plus tard.

Propos recueillis par : Is-Deen O. TIDJANI
Source : BOULEVARD DES INFOS

Leave A Reply