MAEC : La confirmation de l’IGM Désiré Yasso, est une prime à la compétence

0

À la faveur du conseil des ministres du mercredi 12 Juillet 2017, les membres du gouvernement ont validé la proposition du ministre des affaires étrangères et de la coopération (MAEC), de procéder à quelques nominations au sein de ce département.

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Dans le rang des fonctionnaires rompus à la tâche, le ministre Aurélien Agbénonci a décidé de confirmer le jeune cadre Désiré T. Yasso au poste d’Inspecteur général dudit département.

Après avoir déployé ses hommes sur l’ensemble de la planète, en commençant par les Ambassadeurs, et ensuite les cadres administratifs devant animer les postes diplomatiques et Consulaires avec professionnalisme, le Ministre Aurélien Agbénonci a fait le choix de confirmer son expert de la bonne gouvernance, le Docteur Désiré Yasso.

Mais qui est donc Désiré Yasso ?

De sources dignes de foi, ce jeune cadre est un orphelin de père à 6ans et de mère à 17 ans. Personne de sa famille, de son village ne l’achèterait au prix du BEPC. Mais le bonhomme a gravit les échelons jusqu’à obtenir son Bac scientifique en 2003 à Natitingou. Il poursuit ses études supérieures à l’Ecole Pigier avant d’obtenir un Master en Management des Organisations à Paris. En 2008, il est recruté auprès du Cabinet Deloitte Bénin, où il évolue jusqu’au grade de Senior Chef de mission d’audit.

La qualité de son parcours et de ses résultats académiques lui ont valu la prestigieuse  » Bourse d’Excellence Eiffel  » du Gouvernement français pour le Programme doctoral co-animé par HEC Paris et l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en France. Il soutiendra sa thèse en janvier 2014, sur l’implémentation de la bonne gouvernance dans les entreprises publiques du secteur maritime au Bénin. Dès son retour à Cotonou au lendemain de sa soutenance, il intègre le cercle vicieux des chômeurs de la République.

En février 2015, alors qu’il se cherchait dans un autre pays de la sous-région, le jeune docteur est nommé Inspecteur Général Adjoint du Ministère des Affaires Etrangères. Mais trois mois plus tard, son patron est admis à faire valoir ses droits à la retraite et dépose donc le tablier. Ainsi, une chance s’ofrrait au jeune manager de diriger de mains de maître ce département de contrôle de la gestion publique jusqu’au mercredi 12 Juillet 2017 où le gouvernement du Président Talon confirme sa nomination comme IGM, par les soins du patron de la Diplomatie Béninoise, Son Excellence Aurélien Agbénonci.

Leave A Reply