Bénin : La police nationale déjoue un braquage à Fifadji

0

Par: Is-Deen O. TIDJANI

Les éléments de la police nationale ont déjoué dans la soirée du jeudi 12 Octobre 2017 un braquage au quartier Fifadji à Cotonou. L’opération a été menée par le commissaire de police Hugues Kotchikpa Sèdé avec l’appui des éléments de l’unité RAID.

Selon nos recoupements, il s’agit de quatre (4) individus tous armés, dont un homme en uniforme du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN).

Tous à bord d’un véhicule qu’ils ont déguisé à l’image de celui des nouveaux mariés (afin de cacher l’immatriculation du véhicule), les malfrats s’apprêtaient à opérer un braquage dans la périphérique de Cotonou. Mais la police étant déjà informé d’un tel coup, a pris ces suspects en filature. Arrivé au quartier Fifadji non loin du commissariat, les quatre individus qui ont senti la présence de la police, ont tôt fait d’ouvrir le feu sur les forces de l’ordre.

La riposte à été systématique du côté de la police. Au finish, les quatre suspects ont été appréhendés. Leurs différentes armés ont été aussi saisies par les éléments de la police nationale. Les enquêtes se poursuivent pour remonter les autres membres du gang. Nous y reviendront avec plus de détails.

Il convient de préciser que lors des échanges de tirs, un des malfrats a voulu tromper la vigilance de la police en faisant le faux mort. Il a fait croit aux policiers qu’il a été atteint par les balles. Mais sa supercherie n’a pas duré longtemps avant qu’il ne se rende compte lui même qu’il ne servait à rien de continuer à faire le faux mort.

Aussi importe-t-il de rappeler que la police est sorti indemne de cette fusillade grâce aux filles par balles dont étaient tous pourvus les éléments chargés de cette opération de lutte contre le gangstérisme.

Leave A Reply