Mise en affermage de la place publique de Goho à Abomey : Une maladresse ou un abus d’autorité ?

0

Par : Mathieu DAHANDÉ

Pour avoir désormais accès à la place publique de Goho dans la commune d’Abomey, il faut débourser de l’argent. C’est du moins la nouvelle norme établie par le conseil communal de la capitale historique en matière de gestion des places publiques. Du coup la place de Goho ne peut plus être appelée place publique puisque tout le monde n’y a plus accès. De quoi relève cet agissement ? nous ne saurions le dire. Mais nous savons qu’au nombre des infrastructures marchandes à mettre en valeur par les collectivités locale, les place publiques et les espaces verts ne sont pas cités. On dira que c’est pour l’entretien de la place. D’accord. Mais il existe le cas échéant d’autres moyens pour garder les lieux toujours propres sans empêcher les paisibles populations de le fréquenter. On voit dans nombre de places publiques au Bénin des installations marchandes comme des bars, maquis et buvettes qui permettent soit aux propriétaires de ces commerces de s’engager directement pour l’entretien de la place ou de verser quelques choses à la mairie pour le faire. Ce qui se passe à Abomey est une innovation qu’on n’arrive pas encore à qualifier.

Leave A Reply