Vulgarisons seulement

0

Par : Giscard AMOUSSOU

L’on croyait que les soutiens au PAG étaient une déviance. Mais les longues tournées de vulgarisation du PAG tant au Bénin qu’à l’extérieur révèle que l’on n’est pas encore à la fin de la connaissance des vrais atouts qui se cachent derrière le programme. Même si certains projets ont déjà commencé et d’autres sur le point de voir le jour, il n’est pas question de mettre fin à la vulgarisation du PAG. Bon si cela peut permettre de réorienter la psychologie des béninois c’est déjà une avancée. Si cela peut permettre de réorienter le système éducatif béninois, c’est déjà une avancée. Si la vulgarisation du PAG pourra permettre de rendre l’école accessible à tous, c’est déjà une avancée. Si cela pourra aider à construire les salles de classe, c’est déjà une prouesse. Si la vulgarisation du PAG pourra permettre aux praticiens hospitaliers de reprendre le service, c’est déjà une joie pour les malades. Si la vulgarisation du PAG permettra d’équiper les hôpitaux, c’est une très belle prouesse. La vulgarisation du PAG prend déjà une longue avance dans la réalité des faits. Les projets poussent déjà et l’on se rend compte de la réalité du Bénin révélé néanmoins avançons dans la vulgarisation. Aujourd’hui il n’est plus question de se voiler les yeux de l’effectivité du PAG dans bien de domaines. Transport, énergie, eau, sport, sécurité et que sais-je encore. Les choses se déroulent comme à la vitesse de la lumière. Tout se déroule normalement mais la vulgarisation du PAG vient en priorité pour élucider les points d’ombre qui font que certains continuent de douter du programme. Il faut alors que le peuple avance avec le nouveau départ pour révéler le Bénin. En cela chacun devra aider le gouvernement à mieux vulgariser son PAG et peut-être l’intégrer dans son quotidien.

Leave A Reply