La 15ème édition de la Journée africaine de la médecine traditionnelle officiellement lancée

0

Prévue pour se tenir le 31 août dernier, la 15ème journée africaine de la médecine traditionnelle a été officiellement lancé au Bénin le vendredi 17 novembre 2017. Plusieurs acteurs de la médicine traditionnelle ont honoré de leur présence cette cérémonie qui a eu pour cadre, le Ministère de la Santé.

Par : Esther TOFFA

Intégrer de la médecine traditionnelle dans l’environnement sanitaire du Bénin. C’est l’objectif principal qui a réuni les acteurs de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle des 12 départements du pays ainsi que les cadres administratifs du ministère de la santé en ce début de week-end. C’était à l’occasion de la commémoration en différé de la 15ème journée africaine de la médecine traditionnelle dans l’enceinte du Ministère. Pour le président de l’Association nationale des praticiens de la médecine traditionnelle au Bénin (ANAPRAMETRAB), monsieur Gabriel SALAVI, cette commémoration offre une perspective à long terme à la médecine traditionnelle au Bénin. Le but final de son association est selon lui d’appuyer le ministère de la santé dans l’environnement sanitaire du pays. Il est soutenu par le coordonnateur du programme national de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle (PNPMT), Professeur Roch HOUGNIHIN qui a pour sa part affirmé que c’est une occasion unique pour faire l’état des lieux de la médecine traditionnelle au Bénin, principalement par rapport aux connaissances et ressources inestimables dont est investi ce pays. Il a indiqué que la cérémonie de lancement de la 15ème édition de cette journée est un pas vers l’intégration de la médecine traditionnelle dans le système de santé national.

Apportant sa pierre à l’édifice, Mr Raoul SAIZONOU, représentant du représentant résident de l’OMS au Bénin a livré à l’assistance, le discours prononcé le 31 août dernier par la directrice régional de l’OMS à l’occasion de la célébration la 15ème journée africaine de la médecine traditionnelle. En référence à ce discours, le thème retenu pour la célébration de ladite journée est « Intégration de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé dans les régions africaines : les progrès réalisés ». Ce thème est selon la directrice régionale de l’OMS, en conformité avec la vision de l’organisation qui préconise l’intégration de cette médecine dans tous les domaines de services de soin et de santé. Ceci en tenant compte de leur innocuité, efficacité et de leur qualité. Il a exhorté les autorités à renforcer la collaboration entre le gouvernement et les donateurs du secteur privé dans le but d’atteindre les objectifs fixés.

Le directeur de cabinet du ministre de la santé, monsieur Lucien TOKO procédant au lancement officiel des manifestations entrant dans le cadre de la célébration de la 15ème journée africaine de la médecine traditionnelle a déclaré que cette célébration va permettre d’évaluer d’une part le progrès accompli dans la mise en œuvre des interventions en faveur de la médecine mise en exergue et de sensibiliser d’autre part les acteurs locaux et les partenaires au renforcement du rôle de cette médecine dans le système national de santé. Il a rassuré que des activités de mobilisation sociale, de plaidoyer et de communication pour un changement de comportement sont prévues pour une quinzaine de jours dans le cadre des manifestations officielles entrant dans le cadre de la célébration de la journée.

Un lot de matériels agricoles et de la documentation ont été officiellement remis au président de l’ANAPRAMETRAB par le Directeur de cabinet du ministère de la santé pour accompagner les praticiens dans la recherche, la cueillette, la préparation et la conservation des plantes médicinales.

Leave A Reply