RAVIP : Claudine Prudencio et le bureau politique de l’UDBN se font enrôler

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

En bon leader, elle vient de donner l’exemple et montrer par la même occasion la voie à suivre aux autres membres de son parti. Elle, c’est Claudine Afiavi Prudencio, Présidente de l’Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN). Dans la matinée de ce samedi 11 Novembre 2017, tous les membres du Bureau politique de l’Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) se sont rassemblés autour de leur présidente à l’Epp Dêkoungbé pour l’opération d’enrôlement relatif au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP).

A travers cette démarche, la Présidente de l’UDBN, l’Honorable Claudine Afiavi Prudencio veut non seulement mobiliser tous les militants et sympathisants du parti, mais aussi encourager tous les compatriotes à se faire enrôlés en vue d’une réussite totale de l’opération. Dans cette même lancée, elle a profité de cette occasion pour sensibiliser ses militants sur les bienfaits du RAVIP au siège de l’UDBN. Les femmes du marchés de dêkoungbé ont été aussi sensibilisées. Dans un message d’exhortation, elle a invitée son auditoire et par la même occasion tout le peuple à se faire enrôler. Lisez plutôt.

«Mesdames et Messieurs chers compatriotes, j’ai décidé de me rendre à Dêkoungbé ce jour ensemble avec mon Bureau Politique en vue de satisfaire aux exigences posées par la Loi N° 2017-08 relative à l’identification des personnes physiques en République du Bénin. Comme vous le savez c’est cette loi qui a donné naissance au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP). A travers ma présence ici et celle de mon Bureau Politique ce jour , j’ai voulu mobiliser nos compatriotes à sortir massivement pour se faire enrôler. Aux membres de l’UDBN que nous avons déjà abondamment sensibilisés sur les bienfaits du RAVIP à notre siège à Dêkoungbé , je voudrais qu’ils soient à leur tour des ambassadeurs auprès de nos compatriotes pour propager les avantages du RAVIP. A mes collègues Députés et autres acteurs politiques, je voudrais vous inviter à descendre dans vos localités respectives pour sensibiliser nos parents sur le RAVIP. Dans quelques années presque toute notre vie quotidienne dépendra du RAVIP. C’est pourquoi, nous devons tout faire pour que tous les Béninois et les étrangers résidents au Bénin se fassent enregistrer. C’est un devoir civique. Je viens de l’accomplir ensemble avec les membres de mon Bureau Politique. Je félicite le Président Patrice TALON et son Gouvernement pour avoir mis les moyens appropriés à la disposition de l’Organe technique chargé de l’opérationnalisation du RAVIP. Je vous remercie »

Lire les messages des autres membres du bureau de l’UDBN

Le Premier Vice-Président (Docteur AGOSSOU)

Je salue l’acte républicain posé ce jour par la Présidente de l’UDBN, l’Honorable Claudine Afiavi PRUDENCIO en nous conviant à ce devoir citoyen. Comme vous le savez, le RAVIP voudrait permettre aux autorités d’avoir une idée précise de l’ensemble des personnes vivant sur le territoire béninois. L’opération prend donc en compte aussi bien les nationaux que les Résidents. A l’issue de l’opération, et pour ce qui concerne les étrangers résident au Bénin, un Numéro Personnel d’Identification de Résident (NPIR) sera délivré à chaque étranger résident sur le territoire national. A partir de ce moment, les services compétents de l’Etat, sauront en temps réel, qui fait quoi au Bénin.

Le Secrétaire Général (Monsieur Assan TODEMAN)

« Le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP) a pour objectif de doter chaque personne vivant sur le territoire béninois d’un Numéro Personnel d’Identification (NPI). Comme son nom l’indique, ce Numéro Personnel d’Identification est individuel, personnel, incessible et permanent. C’est à travers ce numéro que désormais les Béninois et les Résidents au Bénin pourront bénéficier de tous actes civils, administratifs, sociaux ainsi que les transactions économiques et financières. C’est un acte d’une très grande importance. C’est ce qui justifie ma présence ici et celle de la Présidente de l’UDBN et de son bureau politique. »

Leave A Reply