Trois questions à Eustache Agboton, président du RÉPROMED-Bénin : « …Le défi majeur de la presse en ligne au Bénin, c’est la professionnalisation »

0

Les promoteurs et professionnels des médias digitaux du Bénin sont désormais en réseau. Dans cet entretien, Eustache Agboton qui en est le président, présente les contours de cette initiative qui vise à donner un nouveau hissage à ce sous-secteur.

Vous venez d’être élu à la tête d’une association de pure players. Quels enjeux présente la mise en place de ce creuset ?

Ce sont essentiellement des enjeux de survie. Nous en sommes arrivés a un point où il fallait aller vers ce regroupement pour faire savoir que les médias digitaux ou Pure Player peuvent et doivent être considérés. En tout cas, mieux considérés. Vous n’êtes pas sans savoir que la presse béninoise est aujourd’hui confrontée à des défis numériques qui imposent un changement de comportement aussi bien de la part des usagers de la presse que des acteurs des médias.
Il s’agit donc pour nous, à travers ce réseau, de fédérer les efforts des professionnels des médias notamment de ceux exerçant sur internet.
En somme, il s’agit de nous organiser afin de contribuer à réglementer la presse en ligne au Bénin. Toutes choses qui ne sauraient se faire sans un cadre normatif de qualité, adapté aux exigences de l’heure, mais surtout à l’évolution rapide des nouveaux médias. C’est à cela que nous souhaitons travailler. Car le défi majeur de la presse en ligne au Bénin, c’est la professionnalisation.

Dites nous alors les actions à court et long terme que vous envisagez ?

Le Bureau Exécutif National mis sur pied a l’issue des travaux a clairement décliné son programme d’action, pour les 2 ans à venir, en 3 grands axes : La professionnalisation des médias digitaux, la responsabilisation des acteurs du secteur et leur autonomisation. Nous sommes convaincus qu’en agissant sur ces axes, nous pourrons d’une manière ou d’une autre contribuer à une presse en ligne plus responsable et au service du développement.
A court et à moyen termes, il s’agira donc d’organiser des formations à l’endroit des promoteurs et professionnels des médias digitaux. Il nous faudra aussi prendre contact avec toutes les structures ayant pour but de travailler pour la structuration du secteur, afin que notre voix soit entendue.

De quels moyens disposez vous pour atteindre vos objectifs ?

Nous sommes bien lotis, sur ce plan. Car, quand nous faisons attention à la qualité des membres fondateurs du réseau, nous pensons que nous disposons de moyens humains non négligeables. Et nous ne mentionnons même pas encore ceux qui vont nous rejoindre au fil des semaines.
Nous pensons qu’avec tous les membres, unis et convaincus de la justesse de nos actions, nous sommes capables d’y arriver. Nous sommes capables de travailler véritablement à la structuration et à la professionnalisation des médias digitaux.

Interview réalisée par : Joël TOKPONOU, In www.salamins.com

Eustache Agboton, Président du RÉPROMED-Bénin
Eustache Agboton, Président du RÉPROMED-Bénin

Leave A Reply