Café médias Plus : Seulement 3 maires, 3 préfets, 36 députés et… Ministres ont déclaré leurs biens » dixit Assah et Assogba 

0

Messieurs Gustave Assah, Président du conseil d’administration de Social Watch Bénin et Martin Vihoutou Assogba, Président de l’ONG ALCRER étaient ce vendredi 19 Janvier 2018 les hôtes du «Café Médias Plus », tribune hebdomadaire de discussions des professionnels des médias. Les deux personnalités étaient sur cette tribune afin de discuter autour du thème : « Un an après l’évaluation du Système National d’Intégrité (SNI): Pourquoi un dialogue de haut niveau ? »

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Autour de ce thème, il est revenu aux deux personnalités de faire un tour d’horizon en précisant non seulement le Contexte (constats de départ) de la mise en œuvre du Projet d’évaluation du SNI; de lever un coin de voile sur les Acteurs de mise en œuvre du projet, de situer le projet dans le temps (Durée du Projet); et de décliner les Objectifs poursuivis par l’évaluation. Ils n’ont pas manqué de donner la date, le lieu et heure du Panel de haut niveau, les Objectif du Dialogue de haut niveau ainsi que les résultats attendus de ces assises.

Au cours de ce rendez-vous très riches en échanges, les deux personnalités ont eu aussi l’occasion d’aborder d’autres sujets d’actualité nationale. Entre autres sujet, le retrait du droit de grève à certains agents de la fonction publique, le point de la déclaration de patrimoine des cadres promus à des postes nominatifs et ou électifs, etc…

Sur ce point précis, celui de la déclaration de patrimoines de toute personne promue ou élue a un poste, les deux invités ont souligné que le tableau n’est pas du tout reluisant. A en croire Gustave Assah, Président du Social Watch Bénin, depuis leurs élections au parlement 7ème législature, seulement 36 députés sur les 83 que compte la représentation nationale ont déclaré leurs patrimoines depuis leur entrée en fonction jusqu’à l’heure.

Gustave Assah poursuit que seuls 24 Conseillers sur les 36 que compte l’actuel mandature du Conseil économique et social ont pris la peine d’accomplir ce devoir. Plus grave, sur les 12 administrateurs de nos départements, il n’y a que 3 préfets qui ont pris ce devoir à cœur pour s’en acquitter. Parmi les administrateurs de nos communes, seulement 3 maires ont rempli cette obligation sur les 77 communes. Le président du Social Watch précisera pour finir que l’exercice de déclarations des biens concerne aussi bien les douaniers, les chefs de villages ou quartiers de villes, les directeurs centraux, et autres cadres promus à des postes de responsabilités au sein de l’administration.

Martin Assogba, Président de l’ONG ALCRER déplorera pour sa part la banalité que les membres du gouvernement accordent à cet exercice de déclaration des biens dès leurs entrées en fonction, mais aussi des leurs départ de postes. « Jusqu’à présent, des membres du gouvernement et des députés n’ont pas déclaré leurs biens.», déplorera-t-il.

Leave A Reply