Paulin Akponan répond aux détracteurs de Talon sur la question de l’emploi

0

Paulin Akponan, Président de l’ONG Ensemble pour bâtir poursuit sa croisade pour la promotion de l’emploi des jeunes. Après Savè et Abomey-Calavi où il a subventionné la participation d’environ une centaine de jeunes à la formation qu’organise bientôt le Fonds national de la microfinance au profit de 9000 futurs agents marchands, Me Paulin Akponan était le samedi 10 janvier dernier avec les étudiants de l’Université de Parakou. Ce fut un grand moment d’appel à une prise de conscience de la jeunesse et de réplique aux détracteurs du Président Talon sur la question du social.

Par : El-Hadj Affissou ANONRIN

Cette rencontre qui a connu la participation du Directeur du cabinet du Maire de Parakou et de son chargé de mission ainsi celle du Président du cadre de concertation des jeunes des Collines a été l’occasion pour mettre Akponan de répondre à ceux qui passent leur temps à peindre en noir les actions du Président Patrice Talon.

« La situation macroéconomique de notre pays à la prise du pouvoir du Président TALON était catastrophique. C’est ce que je caricature en disant que tous les paramètres macroéconomiques étaient déprogrammés, à cause des dettes énormes de l’État, (dettes intérieures comme extérieures), à cause des dépenses hors budget énormes et à cause des dépenses sans contreparties économiques pour notre État», a dit Me Akponan pour planter le décor.

« Face à cette situation scabreuse que pouvait faire un gouvernement qui hérite de cet état de choses si ce n’est pas prendre la courageuse décision d’engager des réformes. Et c’est ce que, avec l’aide de Dieu, le Président Patrice TALON et son gouvernement se sont attelés pendant plus d’un an à faire pour essayer de rétablir l’équilibre macroéconomique de notre pays », a ajouté Me Akponan pour situer le contexte dans lequel le Président de la république et son gouvernement se battent pour le retour du bien-être dans chaque famille béninoise.

Pour lui, ceux qui reprochent au Président Talon de ne pas faire du social manquent de sincérité car faire du social, ne doit plus être confondu à la distribution gratuite de l’argent, à la promotion du clientélisme et du culte de personnalité, au populisme à outrance…

« Nous devons devons assoir et nous regarder en face et nous dire la vérité », a dit Me Akponan qui pense qu’il vaut mieux apprendre aux Béninois à créer la richesse plutôt que de continuer par leur faire croire en un État providence.

Pour Me Akponan, l’honnêteté intellectuelle doit amener chacun à reconnaitre que le Président TALON a apporté très rapidement une réponse à ce reproche qu’on lui fait alors qu’on est incapable d’apporter la moindre preuve à ce dont on l’accuse.

« La réponse du Président Talon à la question sociale a été toute simple, il suffit de jeter un coup d’œil dans son dernier gouvernement pour vous rendre compte que d’un seul ministère chargé du social, on est passé à trois ministères; à savoir le ministère de la fonction publique et du travail ; le ministère de la micro-finance et des affaires sociales ,et le ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi », a démontré Me Akponan.

La finance digitale : la réplique cinglante

Le Programme de la finance digitale conduit par le Fonds national de la microfinance sous le leadership du Président de la République constitue selon Me Akponan la réplique cinglante qu’il faut citer en exemple pour apporter aux détracteurs du Chef l’État la preuve qu’ils s’égarent dans leur manœuvre. Ce programme a expliqué Me Akponan permettra à 9000 jeunes qui seront formés à la finance digitale pour servir d’agents marchands du Fnm de devenir de futurs milliardaires grâce à un emploi indépendant.

« La finance digitale telle que conçue et voulue par le chef de l’État fera des jeunes retenus de petits entrepreneurs, ce qu’on appelle dans le jargon des finances les start-up. Vous serez des entrepreneurs indépendants et cela vous permet de répondre efficacement aux problèmes du social qui se posent.
– Le problème d’emploi est définitivement réglé. Vous ne serez plus des chômeurs.
-Vous avez désormais de l’emploi stable, donc le problème de la précarité est également réglé.
Mais la formation que vous allez recevoir à l’entame de votre nouvelle carrière ,fera de vous des hommes d’aujourd’hui : la digitalisation, nous sommes en pleine innovation en matière des Technologies de l’information et de la communication.Le Président de la république à travers ce programme vous donne l’opportunité de vous aligner sur les jeunes du monde entier en ce qui concerne votre connaissance en matière de technologie de l’information et de la communication. Ça c’est aussi du social parce que cela participe à votre épanouissement personnel.

- Avec ce programme, vous aurez des revenus, vous allez vous enrichir, vous serez considérés dans vos familles, vous allez prendre en charge vos frères et soeurs, vous allez aider vos parents pour conjurer la malédiction. Le Président de la république a conjuré définitivement le mauvais sort….. L’espoir renait. Je voudrais donc partager avec vous plus que de l’espoir mais une espérance,l’espérance d’un Bénin nouveau », a expliqué le Président de l’ONG Ensemble pour bâtir.

« Le qui se construit sous la rupture est le Bénin du travail, le Bénin qui refuse de l’argent facile, l’argent du trafic de la drogue, l’argent de la fraude fiscale qu’on utilise fréquemment pour acheter votre conscience et alimenter la corruption, le Bénin qui promeut l’excellence et le mérite et enfin le Bénin où tous les citoyens sont devenus égaux. Nous avons aujourd’hui les mêmes égalités de chance. Mêmes égalités de chance pour l’accès à l’emploi, vous en êtes des preuves vivantes. Égalités de chance pour l’accès aux soins de qualité; égalité de chance pour l’accès aux concours de recrutement dans la fonction publique. C’est fini les quotas ! Il faut du mérite maintenant pour y arriver. C’est aussi le Bénin de l’égalité de chance dans la construction des infrastructures routières,. Si vous prenez le PAG, aucun coin et recoin du Bénin n’a été laissé pour compte. Le Président Patrice TALON est un exceptionnel patriote », a martelé Me Akponan qui a appelé les FCBE, entendez : Folklore de ceux qui Complotent contre le Bénin et son Émergence à se raviser.

« Le Chef de l’État nous a déjà tracés le chemin lors de sa rencontre avec les partenaires sociaux en demandant que ceux qui pensent que sa gouvernance n’est pas convenable aillent s’organiser pour reprendre le pouvoir d’État et mieux l’exercer, mais je suis déçu que cet appel ne soit pas compris, bien que n’étant pas surpris ,car ceux d’en face n’ont pas la capacité d’appréhension de la grande leçon que l’extraordinaire Président Patrice TALON leur a donné », a fait observer l’expert-comptable.

Pour lui d’ailleurs, aller s’organiser pour reprendre le pouvoir d’État et l’exercer, n’est pas venir faire du folklore pour vous distraire. « Ce n’est pas non plus venir comploter contre le Bénin et son développement, c’est d’aller réfléchir », a-t-il dit clairement.

Leave A Reply