Épidémie à virus Lassa : Le Bénin désormais hors de danger

0

L’épidémie à virus Lassa a pris fin dans les départements de l’Alibori, de l’Atacora, du Borgou et des Collines. C’est ce qui ressort de la déclaration de presse faite ce jour (Vendredi 16 mars 2018) par le ministre de la santé, Alassane Seidou.

Par : Esther TOFFA

Déclarée le 19 janvier 2018 dans la commune de Boukoumbé, département de l’Atacora, l’épidémie à virus Lassa a eu raison de cinq (5) personnes en dehors du dernier cas confirmé et décédé le 25 janvier dernier. Les 405 personnes ayant été en contact avec ces derniers ne sont pas contaminées.

Selon le ministre de la santé, la surveillance de 42 jours en conformité avec les recommandations de l’organisation mondiale de la santé (Oms) n’a enregistré aucun nouveau cas. Plusieurs actions ont été menées dans le cadre de la gestion de cette épidémie à en croire ses dires. Il s’agit entre autres de l’activation du comité national de crise sanitaire, le renforcement de l’équipe locale pour une équipe mixte du ministère et de l’OMS, la mobilisation ainsi que la sensibilisation du grand public sur l’épidémie à virus Lassa.

Cette épidémie est dorénavant une histoire au Bénin. Le ministre Alassane Seydou a saisi l’occasion pour remercier les partenaires à divers niveaux tels que l’Unicef, l’Oms, l’Usaid et la croix rouge. Il a rappelé que la fin de l’épidémie ne signifie pas qu’il faut baisser la garde. À cet effet, il invite la population à observer les mesures d’hygiènes élémentaires. Il faut préciser que le dernier cas venait de Nadoba, une localité du Togo frontalière à la commune de Boukoumbé.

Leave A Reply