Santé : 96 heures de grève décrétée par le collectif des syndicats

0

Par : Giscard AMOUSSOU

Fermeture des hôpitaux et centres de santé pour quatre jours à compter du mardi prochain. Le calvaire des populations notamment les malades reprend. Les hôpitaux et centres de santé publics continuent de subir les séquelles des mouvements de débrayage. 96 heures de grèves renouvelables par tacite reconduction. C’est ce qu’ont décidé 21 syndicats du secteur de la santé réunis en collectif. Révoltés contre la décision du conseil des ministres traitant d’illégal leur mouvement de débrayage, les syndicalistes décident de la radicalisation des mouvements quitte à forcer la main au gouvernement de répondre à leur demande. Passé de 72 h à 96h, le collectif des syndicats du secteur de la santé exige la restitution sans délai et sans condition des défalcations sur salaire pour fait de grève au titre de l’année 2018. Une situation qui est venue se greffer sur leurs revendications de départ. Une réalité qui plonge les hôpitaux et centres de santé dans un chaos total. Aussi réaffirment-ils un refus catégorique quant à la privatisation des hôpitaux publics. Ils invitent alors le gouvernement à prendre en compte les propositions du collectif des syndicats du secteur dans le cadre des réformes en cours dans le secteur de la santé. C’est au regard de ces exigences qu’ils décident de la paralysie totale du secteur de la santé au Bénin. Les centres de santé publique sont donc en cessation provisoire de travail jusqu’à la résolution de la crise.

Leave A Reply