Traitement des maladies de la prostate par la pharmacopée au Bénin : Agon et Houndagnon fument désormais le calumet de la paix

0

Le ministère de la santé a servi de cadre à la réconciliation entre le promoteur d »Api-Bénin », Valentin Agon et celui de l’établissement « Plus jamais la prostate », Antoine Houndagnon. C’était dans la matinée de ce vendredi 09 mars 2018.

Par : Esther TOFFA

<<J’ai retiré ma plainte contre Antoine Houndagnon. Nous avons fait la paix>>. C’est ce qu’à déclaré Valentin Agon pour annoncer la fin des différends entre lui et son collègue tradi-thérapeute. Fin donc du conflit de propriété concernant le produit « prostapi ». Le ministère de la santé s’est érigé en médiateur pour mettre fin à ce conflit. Un conflit qui avait amené les deux protagonistes au tribunal.

Les deux promoteurs ont profité de l’occasion pour présenter les fruits de leurs recherches sur le remède pour éradiquer les maladies de la prostate. Chacun d’eux a exposé sur des produits qu’ils ont conçu après des années de recherches. Selon eux, l’efficacité de ces produits n’est plus à prouver. Antoine Houndagnon de l’établissement  » Plus jamais la maladie de la prostate » a indiqué qu’il a plusieurs patients à son actif dont des étrangers. Valentin Agon a pour sa part déclaré que le but est de faire du Bénin, le centre de traitement des maladies de la prostate. Docteur Landry Yansunnu, directeur adjoint de cabinet du ministère de la santé représentant le ministre empêché, a reconnu les prouesses de la médecine traditionnelle. Il a en revanche affirmé que des efforts restent à fournir pour l’intégration effective de cette médecine.

<<Les produits ne disposent pas encore d’un permis de mise sur le marché>> a fait savoir le directeur des recherches en santé et en médecine traditionnelle du ministère, Alexis Bocossa. Le président de l’Association nationales des praticiens de la médecine traditionnelle au Bénin, Gabriel Salami a clore cette conférence par un mot d’exhortation à l’endroit de tous les acteurs de la médecine traditionnelle. Il les invite à suivre l’exemple du Docteur Agon et de M.Houndagnon en prônant la paix et la confraternité.

Leave A Reply