159 apprentis enceintes dans le mono- couffo

0

Par : Saturnin LATE

159 filles à l’école et en situation d’apprentissages sont tombées enceinte dans les départements du mono et du couffo au cours du dernier trimestre de l’année 2017. Une situation qui a obligé les cadres de l’administration départementale à répondre présent à l’invitation du programme d’appuis au secteur de la santé. C’était dans la matinée de ce mercredi 28 mars 2018. Il s’agit pour les participants d’envisager les actions à menées pour en finir avec ses cas de grossesse précoce. A en croire Arnaud Akon, secrétaire générale de la préfecture du mono :  » environ 108 cas de grossesse ont été enregistré dans le département du mono et 51 cas dans le département du couffo « . Il invite solennellement les directeurs départementaux, membres du cadre de concertation à jouer pleinement leur partition, à fournir les statistiques en temps réel à travers leur point focaux à la direction départementale de la santé et à multiplier les sensibilisations par rapport à ce fléau qui n’est pas de nature à favoriser un avenir florissant et épanouissant à notre jeunesse. La coopération technique belge s’engage également à contribuer à la lutte contre les grossesses précoces.  » Pour avoir participé à des section antérieurs de ce cadre de concertation, je peux témoigner de l’engagement des uns et des autres pour lutter collectivement contre les maux qui ruinent le bien être des enfants ou des populations désireux d’un contrat de deux départements : le mono et couffo « . A laisser entendre le coresponsable du Pasoro et Label du mono couffo, Jean Pierre Cachala. Il ajoute pour finir que l’agence belge au développement et pasoro sont engagé à leurs côtés pour contribuer à la promotion des droits des adolescents et de jeunes à la santé sexuelle de la reproduction.

Leave A Reply