Bénin : Le Fonds des arts et de la culture révèle le site des « hommes à queue » au monde

0

Plus aucun site touristique du Bénin ne restera méconnu des compatriotes et des touristes. Les cadres du ministère du tourisme, de la culture et des sports en ont fait un point d’honneur. Et dans cette droite ligne, ils ont fait une descente le mercredi 18 avril 2018 dans la commune de Dogbo, sur le site archéologique et industriel de Gounoudoudji encore appelé le site des « Hommes à queue ».

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Cette descente revêt deux caractères. Premièrement, il s’agissait pour les responsables du fonds des arts et de la culture d’organiser une visite guidée et en suite faire une conférence de presse pour révéler les potentiels de ce site aux hommes des médias et par ricochet, à tout le monde entier.

Lumière sur le site archéologique et industriel de Gounoudoudji

Le Directeur du Fonds des arts et de la culture (Fac) s’est donné la mission de révéler le site archéologique et industriel de Gounoudoudji encore appelé le site des « hommes à queue ». C’est ainsi que des actions s’inscrivant dans le cadre du processus de valorisation dudit site qui existait depuis 1000 ans avant J. C, ont été initiées. C’est ce qui justifie la visite guidée de ce site organisée à l’intention des hommes des médias.

Le site des « hommes à queue » est une galerie d’extraction de minerai de fer qui s’étend sur environ 20 km. Il existe depuis le 15e siècle et se trouve dans la commune de Dogbo.

Au détour de la conférence de presse, le maire de Dogbo, Vincent Akakpo, a mis un accent particulier sur les atouts de sa commune.  » Cette commune située dans le département du Couffo regorge de nombreux sites touristiques peu connus du public béninois », a-t-il souligné. Il explique que « le site a été découvert en 1998 Mais depuis sa découverte, aucune mesure de valorisation n’a été prise pour le révéler au monde entier ». Et c’est pourquoi il invite le gouvernement du Président Patrice Talon à continuer des actions dans le sens du réaménagement du site d’autant que le budget  communal de Dogbo n’est pas en mesure de supporter cette charge. « Mon conseil communal n’a aménagé que 1000 m sur les 20km que constitue le site », a-t-il rappelé.

Monsieur Gilbert Déou Malè, Directeur du Fonds des arts et de la culture, a tenté de rassurer le maire de Dogbo. Selon lui, le gouvernement du Président Patrice Talon a déjà prévu des plans de développement des sites touristiques du pays.  » Dans sa démarche de promotion du tourisme béninois, le gouvernement du Président Patrice Talon a prévu procéder à l’aménagement et à la valorisation des sites touristiques existant sur toute l’étendue du territoire national. Et c’est à juste titre que le ministère du tourisme, de la culture et des sports, par le biais de la  direction du Fonds des arts et de la  culture (Fac), a entrepris le processus pour la valorisation de ce site longtemps resté inexploité ».

Le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji a décidé désormais de tenir sa conférence administrative et départementale sur le site. Cette politique vise à amener ses collaborateurs à toucher du doigt l’une des richesses de son territoire de compétence.

Leave A Reply