Fin de la mission chirurgicale de Direct Aid au Bénin : Plus de 700 patients gracieusement consultés et opérés

0

Démarrée le 24 avril 2018, la mission chirurgicale de Direct Aid au Bénin a connu son épilogue, le vendredi 27 avril 2018, avec à la clé plus de 700 patients consultés et opérés au siège de l’organisation à caractère humanitaire et social au quartier Fidjrossè Fiyégnon II et au CNHU-HKM à Cotonou. 

Par : Sylvanus AYIMAVO

Mission chirurgicale réussie. Ainsi se résument les quatre jours d’intenses activités de la mission chirurgicale conduite par l’organisation internationale koweïtienne Direct Aid Bénin avec la collaboration du CNHU-HKM. En bonne intelligence, les éminents professionnels de la santé dépêchés au Bénin et leurs collègues béninois ont consulté et opéré gratuitement plus de 700 patients en chirurgie ophtalmologique, en chirurgie pédiatrie, en chirurgie ORL, en chirurgie plastique, en chirurgie générale et en chirurgie bucco-dentaire (exclusivement réservée aux enfants de 14 ans plus) au siège de Direct Aid Bénin sis au quartier Fidjrossè Fiyégnon II et au CNHU à Cotonou.

Vendredi 27 avril, jour marquant la fin des opérations chirurgicales, les patients étaient au comble de la joie. Ils ont retrouvé et la joie de vivre. Le même jour a aussi connu la présence de Alassane Seibou, ministre béninois de la Santé, au CNHU-HKM. A cette occasion, il a exprimé admiration et félicitations à Direct Aid Bénin pour avoir organisé cette grande mission chirurgicale au profit des populations béninoises. Il n’a manqué de rassurer l’organisation internationale koweïtienne de sa disponibilité à l’accompagner dans la mise en œuvre de sa noble mission. Pour sa part, Hamid El Absodi, représentant résident de Direct Aid Bénin a remercié le ministre de la Santé pour être venu constater de visu le déroulement de la mission chirurgicale et pour la bonne marche du partenariat bilatéral entre le Bénin et le Koweït. Il a rappelé que l’objectif de la mission est de diminuer les souffrances des populations en l’occurrence les plus démunies. Aussi, a-t-il salué le travail salvateur qu’ont abattu les chirurgiens. Hamid El Absodi a indiqué qu’une évaluation sera faite de cette mission et des perspectives bien précises seront définies.

La gratuité sauve des vies

De leurs côtés, les chirurgiens apprécient à sa juste valeur la mission. C’est le cas de docteur Adeoyé Mahfouz, anesthésiste réanimateur. « C’est une bonne opération. Nous souhaitons que ça se pérennise », a-t-il laissé entendre. Sa collègue, docteur Audry Agbessi, elle, a exprimé toute sa reconnaissance à Direct Aid Bénin, qui a permis d’opérer un certain nombre de pathologies au profit de patients qui manquent cruellement de moyens financiers. « C’est la gratuité qui leur a permis de sortir et d’exprimer leur besoin de prise en charge », a-t-elle confié.

Leave A Reply