Les statistiques du RAVIP sont encourageantes

0

Par : Mathieu DAHANDÉ

Encore quelques jours et le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la population (Ravip) ira á son terme. Un tour fait sur le terrain et spécialement sur les lieux d’enrôlement laisse croire que l’opération se déroule, jusqu’à ce jour, sans difficultés majeures. Femmes, hommes et enfants ne sont pas du tout restés en marge de l’opération. Cette prouesse est à mettre à l’actif de l’équipe conduite par Jean Aholou qui a su prendre les dispositions pour l’aboutissement heureux d’une telle opération. Le souhait de quelques citoyens rencontré sur les lieux est que le délai de fin soit prolongé afin que les retardataires puissent s’inscrire. En effet les files d’attente sont encore très longues sur certains sites d’enrôlement. Et les agents eux même se demandent s’ils pourront enregistrer tout le monde. Par ce canal, un vibrant appel est donc lancé à qui de droit pour que dans la mesure du possible quelque chose soit fait dans le sens de la prolongation du délai. Il faut rappeler que l’un des objectifs du Ravip est de doter chaque Béninois d’un numéro personnel d’identification (NPI) sur la base duquel il pourra obtenir une carte d’identité nationale électronique aux multiples fonctions. Ainsi, ce numéro personnel d’identification sera inscrit sur tous les actes officiels l’identifiant au sein de la société. Mieux, le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population va permettre au Bénin de disposer d’un Registre National de Population. Les Béninois de l’extérieur pourront, grâce au Ravip, demander à l’Etat Béninois de leur assurer la jouissance de leurs droits de Béninois vivant à l’étranger. Somme toute, avec l’avènement du Ravip, le Bénin va définitivement régler la situation des citoyens sans acte de naissance et favoriser la mise en place d’un état-civil moderne.

Leave A Reply