Présentation de Koutché au tribunal : La preuve que Talon ne fait pas une lutte ciblée

0

Par : Mathieu DAHANDÉ

On peut ne pas aimer l’homme mais on doit pouvoir saluer la démarche. L’ancien ministre dEtat chargé de l’économie et des finances sous le dernier gouvernement de Boni Yayi, et qui fut aussi ancien Directeur Général du Fonds national de la microfinance était en fin de semaine dernière devant le juge pour répondre à la convocation de ce dernier. Sa présence a été requise dans les dossiers où son nom est cité. Sans tapage, l’ancien argentier national a cloué le bec à ses détracteurs et autres mauvaises langues qui le donnaient pour un fugitif. Ce geste est ni plus ni moins, un acte de leadership incontestable et une leçon à la classe politique béninoise. Komi Koutché vient ainsi de donner la preuve qu’il ne se reproche visiblement rien dans ce dossier, mais prouve également par la même occasion, quil reste aussi disponible à répondre de ce dont on le soupçonne pour que la lumière soit faite. Ce faisant, il met aussi fin aux supputations sur un certain rapprochement du gouvernement Talon en vue d’être gracié. Le jeune leader des Fcbe et très proche de l’ancien Président Boni Yayi, montre du coup le chemin à d’autres et restaure l’image de la justice béninoise en qui les béninois peuvent continuer à avoir confiance. Par la même occasion, Komi Koutché a donné la preuve que Patrice Talon ne fait pas de la chasse aux sorcières. Komi Koutché est reparti libre après avoir rencontré le juge. Ceci constitue donc une assurance pour les personnalités dont les noms sont cités dans des dossiers, mais aussi un camouflet pour ceux qui parlent de lutte ciblée contre la corruption.

Leave A Reply