Bénin : La révision de la constitution à l’épreuve d’un référendum !

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Une fois de plus, le Bénin, petit pays de l’Afrique de l’Ouest a encore surpris par ces « cadres ». Conviés le jeudi 5 juillet 2018 pour « disséquer » la loi fondamentale, les élus du peuple ont, à la surprise générale, bloqué la proposition de loi portant amendement de la constitution beninise du 11 décembre 1990.

IMG-20180706-WA0025

Ce blocage qui ouvre désormais la voie au référendum aura été observé à cause du manque des 4/5 de voix nécessaires pour l’adoption de la proposition d’amendement.

IMG-20180706-WA0023

En effet, sur 66 députés nécessaires à la réussite de cette révision constitutionnelle, seulement 62 députés ont véritablement porté et défendu ce rêve avec le chef de l’état Patrice Talon. Et par deux fois, le bloc des « révisionnistes » a été statique en ce sens qu’aucun chiffre n’a gonflé l’effectif lors des deux tours de vote qui a été observés ce jeudi 5 juillet 2018.

IMG-20180706-WA0024

Aussi bien lors du vote pour la recevabilité de la proposition d’amendement qu’au vote proprement dit pour l’adoption de la proposition d’amendement de la constitution, le compteur des « députés favorables au toiletage » de la loi fondamentale, est resté bloqué à 62 députés.

IMG-20180706-WA0008

Dans le même temps, les 19 députés qui ont voté contre la proposition de révision et le seul député a fait l’option de l’abstention, se sont aussi confortés dans leurs positions.

IMG-20180706-WA0017

Par ce fait, les députés convient donc le peuple à l’ultime responsabilité, celle de se prononcer par référendum. Attendons de voir la suite.

IMG-20180706-WA0014

Leave A Reply