Bénin/Enseignement secondaire : L’étude de reclassement des ACE de 2008 se poursuit

0

Par : Justin AMOUSSOU

Suspension, il y a quelques mois, des motions de grève dans le secteur de l’éducation mais pas de suspension dans les démarches devant aboutir à la satisfaction des revendications des enseignants. Le gouvernement ne croise pas les doigts. La preuve, l’étude du reste des dossiers de reclassement des ACE de 2008 du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle a démarré le lundi 9 juillet au Lycée Technique de Bohicon. En marge du lancement officiel du BEPC au Lycée Houffon d’Abomey, le Ministre Mahougnon KAKPO a rendu visite à la Commission en charge de l’étude des dossiers.

«Il s’agit des dossiers d’enseignants ayant obtenu d’autres diplômes en cours de carrière après la formation initiale. Donc, il est nécessaire qu’on puisse les reclasser dans d’autres corps. Cela fait partie de l’une des plus grandes revendications de nos partenaires sociaux. Et comme ils sont en train de le constater, nous ne dormons pas sur ces dossiers. Tout est planifié et cela avance», a rassuré le Ministre. Sur la table des commissaires à Bohicon, il y a précisément 1697 dossiers. «Au cours du traitement, lorsqu’il y a un dossier incomplet, les intéressés sont aussitôt contactés pour apporter la pièce manquante», a informé le Ministre.

En vérité, le combat du ministre, c’est la mise en orbite de façon claire et définitive de la carrière des enseignants du sous-secteur de l’enseignement secondaire. D’autant plus que les enseignants du supérieur et du primaire disposent déjà d’un plan de carrière. «En dehors de cette étude qui se fait pour le reclassement, nous avons mis en place une commission pour établir un plan de carrière des enseignants de notre sous-secteur», a-t-il précisé. Y a-t-il alors espoir après cette visite à Bohicon? Le Ministre Mahougnon KAKPO demande, tout simplement, aux partenaires sociaux d’avoir confiance au gouvernement. «Nous allons traiter chacun de leurs dossiers avec sérénité et bonne foi.»

En plus des agents du Ministère des Enseignements Secondaire. Technique et de la Formation Professionnelle, l’étude des dossiers de reclassement des enseignants du secondaire en cours à Bohicon est menée conjointement avec les agents du Ministère du Travail et de la Fonction Publique, du Ministère de l’Economie et des Finances et surtout des partenaires sociaux. Avec les dossiers préalablement étudiés au Lycée Coulibaly de Cotonou, le compteur affiche, au total, environ 1800 dossiers d’enseignants.

Leave A Reply