Bénin/Œuvres humanitaires : Direct Aid Bénin distribue 4000 kits aux populations de Kandi, Malanville et de Karimama

0

La caravane du bonheur de l’Organisation internationale Koweïtienne à caractère humanitaire et sociale, Direct-Aid Bénin, vient de marquer un arrêt dans le département de l’Alibori. Elle y est pour porter assistance aux populations de Kandi, Malanville et de Karimama, victimes des dernières inondations. 

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Les responsables de cette ONG ont posé leurs valises ce week-end dans cette localité du septentrion, les bras chargés de kits alimentaires et d’autres équipements. Les opérations de distribution de ces kits ont été lancées depuis la mairie de Malanville.

D’un coût total de plus de 100 millions, ces kits qui ont été distribués permettront certainement d’atténuer la souffrance de ces populations frappées de plein fouet par les eaux diluviennes.

IMG-20180929-WA0163 IMG-20180929-WA0161

Les témoins de ce moment historique, étaient nombreux. Dans leur lot, il y a madame Sakhinatou Bello, représentante du ministre Bio Tchané, le député Nassirou Arifari Bako, le préfet de l’Alibori Moussa Mouhamadou, le maire de la Malanville Inoussa Dandokoé, autorités traditionnelles et religieuses ainsi que plusieurs autres curieuses gens.

Plusieurs allocutions ont meublé ce moment de partage et surtout de convivialité. 

La première est celle de Rildwane Boukhanfra, Représentant résident de Direct-Aid Bénin. Dans ses propos liminaires, il déclare :  »Notre rencontre de ce jour en ces lieux ne doit pas être considérée comme un moment d’aide, mais un moment de solidarité et d’amour. D’ailleurs c’est de notre devoir de venir très rapidement vers vous quand le besoin se fait sentir. Chères populations, je partage votre douleur en ces temps d’épreuve. L’organisation internationale koweïtienne Direct Aid Bénin vient avec ce peu de vivres et de non vivres pour soulager vos peines. Vous avez devant vous 4000 kits. À l’intérieur de chaque kits, vous y trouverez du riz, des spaghettis, de l’huile, du sel, des moustiquaires, des draps, des médicaments pour votre résilience à cette inondations pour un coût total de cent millions Fcfa. Toujours fidèle à sa devise qu’est de lutter contre le triangle de la terreur que sont l’ignorance, la pauvreté et la maladie, l’organisation internationale Koweïtienne Direct Aid œuvre de façon constante aux côtés des dirigeants de ce pays à contribuer substantiellement au recul de l’extrême pauvreté. Nous exprimons une fois encore notre volonté sans faille à travailler avec les autorités du Bénin pour trouver des solutions efficaces aux défis actuels du pays. »

Touché par ce geste d’amour, le Maire de la commune de Malanville, Inoussa Dandakoe a remercié les généreux donateurs. « … Votre geste à l’endroit des sinistrés vient à point nommé en ce sens qu’il permettra de réduire un tant soit peu les peines des populations victimes des affres des récentes inondations. Nos remerciements très mérités vont également à l’endroit de l’honorable Nassirou Arifari Bako qui n’a ménagé aucun effort pour solliciter auprès de cette structure humanitaire tout l’accompagnement au profit des sinistrés ici présents. »

Le maire de malanville n’a pas manqué de faire quelques doleadolé en direction des généraux hôtes que sont les responsables de Direct-Aid Bénin. En substance il a demandé « … un appui en médicaments de premières nécéssités, appui en vivres pour traverser la période de soudure, appui pour la viabilisation des sites de relogement des sinistrés à savoir la réalisation des infrastructures d’eau, d’assainissement, la réalisation des unités villageoises de santé, et de jardin potager pour lutter contre la malnutrition des enfants, l’appui pour la réalisation de digue de protection depuis Karimama jusqu’à hauteur de Madécali, appui en barque motorisée avec équipements de sauvetage. »

À son tour, le préfet de l’Alibori Moussa Mouhamadou a aussi loué la générosité des responsables de Direct-Aid Bénin qui ont été très prompte dans leur soutien à ces populations sinistrées. « … Nous vous remercions tout particulièrement pour le geste car il contribuera à atténuer les souffrances des sinistrés. Avec le leadership d’un fils de notre circonscription électorale nous avons enregistré ce soutien pas des moindres avec le truchement de Direct Aid. Nous serons toujours à vos côtés dans le cadre de nos relations et nous attendons de votre part beaucoup de soutien. »

Nassirou Bako Arifari, aura été le couloir de transmission qui a facilité cette action de l’ONG Direct-Aid Bénin en direction de  ces populations sinistrées. C’est lui qui a en effet sollicité l’aide de cette ONG. Et c’est à juste titre qu’il rappelle le contexte de cette remise de don. « … Ce qui nous réunit ici c’est le débordement du fleuve Niger créant des inondations. Monsieur le Maire vous avez fait état rien que pour la commune de Malanville, de l’ordre de 12 mille hectares perdus liés à ces inondations. Ceci a affecté l’ensemble des ménages africains chiffrés à 937, soit 2000 ménages ont été affectés totalement ou partiellement. Vous comprenez donc qu’en tenant compte de l’Ong qui nous accompagne, c’est de faire en sorte que sans compter le nombre de personnes par ménage, parce que quand on dit ménage ici, dans un menage, il y a des dizaines. Vous pouvez trouver des ménages de 30 personnes, 40, je pourrai dire 50. Lorsqu’on parle de 937 ménages affectés dans la commune de Malanville cela veut dire quoi. Cela veut dire que 937 ménages devront bénéficier chacun d’un kit au minimum. Nul ne devra être exclu c’est pour cela que le partage doit être fait de façon équitable et Direct. Je voudrais remercier les membres de la plateforme pour l’évaluation statistique réalisé et qui nous permet aujourd’hui de parler avec des chiffres clairs. Mesdames et messieurs, l’équité est aussi au cœur de la solidarité. Si nous sommes accompagné, c’est pour que l’aide aille directement à ceux qui en ont directement besoin. Nous ne tolérerons pas des détournements de cette aide. C’est pour cela que des tickets ont été distribués.

Quelques statistiques des dégâts de ces inondations

Le point des dégâts causés par les inondations suite à une évaluation rapide de la plateforme communale de Réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques se présente comme suit : Nombre de ménages affectés: 937, nombre de ménages sans abris: 366, nombre d’habitations totalement détruites: 1253, nombre d’habitations totalement détruites 678. Nombre de superficie des cultures inondées : Riz: 4701,25 ha, Maïs, 2958,5 ha, Sorgho/mil 2076,5ha. Autres spéculations tomate, gombo et coton 631,25 ha. Nombrede blessés 05, nombre de décès 02.

Il est à préciser que la distribution de ces dons prendra fin ce dimanche 30 septembre 2018.

Leave A Reply