Bénin/Politique : Les militants ABT invitent Bio Tchané à démissionner de « Dynamique Unitaire »

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Les militantes et militants de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT) ne sont plus prêts à ce que leur parti fasse corps avec le grand regroupement dénommé « Dynamique Unitaire ». Du moins, pas dans le schéma qui se présente actuellement à leur leader Abdoulaye Bio Tchané. Ils l’ont clairement signifié samedi 22 Septembre 2018 à leur Président Abdoulaye Bio Tchané. C’était au cours d’une séance d’échanges et de vérité qui a eu lieu au siège du parti à Guinkomey.

La séance était prévue pour être celle d’un compte rendu à la base, sur les différentes démarches qui sont menées afin de permettre à l’Alliance ABT de participer aux prochaines législatives dans le bloc  » Dynamique Unitaire ».

Mais très vite, cette séance aura tournée à des mises en garde fermes en direction du Président de l’Alliance ABT, Abdoulaye Bio Tchané. D’un point de vue général, il est à retenir que la base rejete catégoriquement ce qu’elle appelle le « marché de dupe » qui est proposé à leur leader Bio Tchané dans la conduite du dossier devant conduire à la constitution du dénommmé « Dynamique Unitaire ».

Ils sont allés jusqu’à invité le Ministre Abdoulaye Bio Tchané à démissionner le plus tôt possible de ce bloc. « Si tu as peur d’avoir faim, prend le courage de leur dire la vérité, même si cela va te couter ton poste et revient seulement. Nous allons cultiver et te donner à manger. Tu n’auras pas faim. Mais ne pense pas accepter ce marché de dupe » a lancé un militant de l’Alliance ABT au leader Abdoulaye Bio Tchané. Nous vous invitons à lire l’intégralité du compte rendu de la séance.

*********

Nouvelle remise à plat pour la « Dynamique Unitaire » : rejet en bloc du marché de dupe.

_Les sympathisants ABT désavouent leurs Leaders_

Le siège de l’Alliance ABT à Guinkomey était bondé à craquer cet après-midi du samedi 22 septembre 2018.

Les militantes et militants de la formation politique ont répondu à l’appel de leur Président, pour une restitution des tractations en cours pour la formation des blocs de la majorité présidentielle en vue des élections législatives de 2019.

Face à ces militants attentifs, un présidium dirigé par Abdoulaye BIO TCHANE lui-même. Le Président de l’Alliance ABT, après avoir remercié dans un discours liminaire, les militants ABT pour avoir effectué si nombreux le déplacement a rapidement rappelé les enjeux des rassemblements à venir. Il a ainsi rappelé sa fameuse allégorie de la cérémonie des voeux de nouvel an de l’Alliance : « une part d’un grand gâteau partagé, vaut mieux qu’un minuscule gâteau tout entier ». Le point des tractations en cours a été fait après cette introduction.

Il en ressort qu’il faut retenir les points ci-après.

• L’initiative de la « Dynamique Unitaire », commencé dans le courant de l’année, a permis de former un bloc soudé de 32 députés notamment.

• Ce bloc était assez avancé dans ses tractations pour fondre début septembre, tous ses géniteurs au sein d’un grand creuset unitaire.

• Cependant, au cours du week-end dernier, une intervention du Président Talon dans le processus a conduit le bloc a envisagé de s’allier à d’autres partenaires, afin a-t-il été dit, de gommer sa trop grande connotation nordiste.

• Au cours de la semaine, les membres de la Dynamique Unitaire ont dès lors eu des négociations, tant avec le bloc des « Progressistes » (composé pour la plus part des leaders de l’Union fait la Nation) qu’avec le regroupement du PRD du Président Adrien Houngbedji.

• Il est ressorti des discussions, que le groupe du PRD était celui qui se prêtait le plus à un mariage avec la Dynamique Unitaire. Ainsi, de nombreuses questions ont été réglées, allant des positionnements, au leadership, en passant par les attributs des partis (nom et logo).

• Au cours de cette même semaine politique chargée, le bloc de la dynamique unitaire a reçus d’autres entrées à savoir :

○ La Coalition « Bénin En Route » (CBR), qui est arrivé à bon port, celui de la Dynamique Unitaire ;

○ l’UDBN de l’honorable Claudine Prudencio ;

○ Un certain nombre de députés de l’Ouémé-Plateau qui initialement discutaient avec le PRD, mais qui finalement sont venu frapper directement à la porte de la Dynamique Unitaire.

• C’est donc avec ces 5 différentes composantes qu’il a été mis sur pied, un comité de travail, pour voir comment la dynamique unitaire pouvait travailler ensemble à mettre en place des structures provisoires, jusqu’au congrès constitutif.

• C’est alors qu’au cours d’une rencontre avec le Président Patrice Talon dans la matinée du samedi 22 septembre, il y a eu une énième évolution encore plus bouleversante : le Président de la République a demandé de tout remettre à plat et de recommencer tout le processus à zéro.

• Désormais, il demande donc de mettre sur pied, un comité pour faire un certain nombre de tâches devant aboutir à la tenue d’un Congrès constitutif.

• Le Président de la République a demandé de mettre sur pied un groupe de sept (07) personnes pour faire un travail préalable devant être achevé au plus tard le 7 octobre. La composition de ce groupe étant le suivant :
○ 2 personnes pour la Dynamique Unitaire (composé de : ABT de Abdoulaye BIO TCHANE, Fard-Alafia d’Eugène DOSSOUMON et de KASSA, DUR-BARKA de Rachidi GBADAMASSI, Alliance Soleil de GBIAN, UND de Valentin HOUDE, RDI-Anfani de Sam ADAMBI, Parti Alafia de Alassane SEIDOU, MEsB de François ABIOLA, SAWARA de Gounou Abdoulaye…) ;
○ 2 personnes pour le PRD ;
○ 3 personnes pour les 3 autres composantes (BER, UDBN, 5e groupe de députés de l’Ouémé-Plateau). Le Président Talon a porté personnellement son choix sur :
– l’honorable Jean-Michel Abimbola, qui était déjà le coordonnateur de Bloc de la Majorité Présidentielle (BMP)
– M. Jean-Baptiste Hounguè Président de la Coalition Bénin en Route (CBR )
– Me Hélène AHOLOU-KEKE

• Le travail devra se faire assez rapidement, pour qu’un congrès constitutif se tienne dans les 40 jours, début novembre.

• Chacun devra renoncer à ses attributs (nom, logo…).

• Chaque parti fondateurs devra également s’engager à ne plus utiliser par la suite, son nom ou son logo pendant une durée de 20 ans.

• Il faudrait préciser cependant qu’une concession a été faite au PRD, qui aura le droit de voir son logo repris dans le logo du nouvel ensemble politique qui naîtra.

C’est à la suite de ce point, que les militants ont été invités à se prononcer.

Les échanges ont été certes assez houleux dans l’ensemble, mais dans une ambiance respectueuse, où chacun s’est senti assez libre d’exprimer son point de vue. Un fonctionnement démocratique de cette formation politique, qui a longtemps fait sa force.

Le sentiment net qui s’est dégagé est que la majorité des militantes et des militants présent au siège de Guinkomey a considéré cette ultime « remise à plat » comme un marché de dupe adressé à l’Alliance ABT et à ses partenaires de la Dynamique Unitaire. On a pu ainsi entendre dans la salle qu’il est impensable de reprendre à zéro tout le travail qui avait été fait, en privilégiant au passage les dernières entrées contre les initiateurs du mouvements, qui ont travaillé à sa mise en place depuis 6 mois.

Les militants, se sont interrogés sur cet acharnement à dynamiter de l’intérieur la Dynamique Unitaire, en lui imposant systématiquement des barrières depuis l’annonce de son Congrès Constitutif, alors même que le Bloc Progressiste est laissé tranquille.

Pire, pour une fois, le Leader emblématique de l’Alliance ABT a été désavoué par sa base qui est même allé jusqu’à lui demander de démissionner. En Dendi, un militant s’adressant à ABT lui a dit :  » Si tu as peur d’avoir faim, prend le courage de leur dire la vérité, même si cela va te couter ton poste et revient seulement. Nous allons cultiver et te donner à manger. Tu n’auras pas faim. Mais ne pense pas accepter ce marché de dupe ».

Un autre militant a rappelé que Abdoulaye BIO TCHANE, Président de l’Alliance pour un Bénin Triomphant est venu en 4e position aux élections présidentielles de 2016, avec près de 9% (8,69%) correspondant à 262.389 des 3.134.988 votants.

Les militants ont demandé un rejet de ces dernières orientations, au risque pour le Président ABT de se retrouver dans une position de Général sans troupe.

La formation de ce grand bloc politique ne passera donc pas comme une lettre à la poste.

Leave A Reply