Bénin/Rejet de la poursuite contre Komi Koutché : Le BMP fait preuve de toute sa liberté de vote

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI

3 voix Oui contre 78 Non et 00 abstention. C’est par ce verdict que les élus du peuple ont rejeté ce jour jeudi 13 Septembre 2018, la demande de poursuite de l’ancien Ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché devant la Haute Cour de Justice. Ce faisant les députés ont non seulement fait preuve de clairvoyance, mais surtout user de leur liberté de vote.

En effet, contrairement aux stéréotypes, et surtout de la majorité confortable dont ils disposent, ces élus du peuple pouvaient à tout moment faire prendre fait et cause pour la première décision de la commission des lois. Mais ils ont pris la responsabilité de faire la part des choses en ne mélangeant pas les sujets. Ils ont ainsi reconnu que le dossier concernant l’ancien ministre Komi Koutché ne relève pas de la Haute Cour de Justice, mais plutôt des tribunaux de l’ordre judiciaire, donc de la justice ordinaire.

À travers leur rejet de poursuite contre l’ancien ministre Komi Koutché, les députés du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP) ont clairement démontré à l’opinion publique nationale et internationale, qu’il n’y a pas de chasse aux sorcières, ni d’acharnement. Cela témoigne aussi de leur liberté de décision dans les différents dossiers qu’ils sont appelés à juger à travers leurs votes.

À travers ce voter des élus du peuple, on y lis aussi qu’avec la majorité confortable dont ils disposent, ces députés auraient pu, s’ils en voulaient à un homme plutôt que de s’en tenir aux faits à eux soumis, voter les yeux fermés en considérant que l’intéressé aurait l’occasion de démontrer devant la Haute Cour de Justice qu’elle n’est pas compétente pour connaître de son dossier.

C’est aussi le lieu de relever que les députés du BMP prouvent à l’opinion que le Président Patrice Talon est un homme de justice. Il est aussi à souligner que si les cas de poursuites des autres autres ministres devant la Haute Cour de Justice ont été validés, c’est certainement parce que les députés ont jugé nécessaire d’envoyer ces concernés à aller laver leurs honneurs.

Leave A Reply