Corridor Abidjan/Lagos : Les Douanes du Bénin et du Nigéria évaluent les défis du commerce transfrontalier

0

Ce jeudi 27 Septembre 2018 s’est tenue à la salle de conférence du poste de contrôle juxtaposé de Sèmè-Kraké (frontière Bénin-Nigeria), une rencontre technique bilatérale entre les administrations des douDoua du Bénin et du Nigeria. Cette rencontre qui réuni les responsables des administrations douanières des deux pays, les partenaires du corridor Abidjan/Lagos (association des transports, les chambres de commerces, les transitaires, Bénin control, etc…) a été facilitée par Borderless Alliance avec l’appui de la CEDEAO et l’USAID.

Par : Is-Deen O. TIDJANI

IMG-20180927-WA0011

L’objectif de cette rencontre faut-il le rappeler est de réunir les deux administrations ainsi que les partenaires du secteur privé pour qu’ensemble ils réfléchissent sur les conclusions et les recommandations des parties prenantes qui ont participé aux trois derniers ateliers dans lesquels les défis du commerce transfrontalier et le transport entre le Bénin et le Nigeria ont été largement discutés. À propos, Justin BAYILI, Secrétaire exécutif de l’Alliance Borderless souligne que cette rencontre devra permettre un dialogue direct entre les administrations des douanes des deux pays afin d’une part, « de relire et évaluer l’état de mise en œuvre de l’accord entre les administrations des Douanes du Nigeria et du Bénin signé le 23 Juillet 2015 à Abuja » et d’autre part de « Passer en revue les recommandations de la rencontre bilatérale entre les Comités Nationaux de Facilitation du Bénin et du Nigeria tenue le mercredi 5 septembre 2018 à l’hôtel Azalai, Cotonou Bénin, qui concernent spécifiquement les deux administrations des douanes. » Il précisera aussi que cette rencontre bilatérale très importante qui s’inscrit aussi dans la logique de l’accord de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) devra permettre à terme, de faire des frontières, des frontières intelligentes pour faciliter la traversée.

IMG_20180927_091203

« Cette rencontre est d’autant plus importante en ce sens que le corridor porte à lui seul, prêt de 60% des échanges intra communautaire. Nous nous sommes dit que si les deux administrations parlement le même langage, non seulement nous allons facilités les échanges mais surtout créer la possibilité d’échanger. », a-t-il rappelé.

Monsieur Justin BAYILI n’a pas manqué aussi de rappelé que « L’Alliance Borderless est une structure de droit privé qui œuvre à améliorer l’univers des affaires en Afrique de l’ouest. Travailler à créer de meilleurs conditions de vie dans la région. »

Pour la délégation des douanes du Nigeria, conduite par Mister Dahiru Aminu Mohd, « C’est la première fois qu’une rencontre de haut niveau se tient pour permettre aux différents cadres des deux pays, de travailler à améliorer les questions de contrebande, faire une évaluation des progrès réalisés et aussi de trouver les moyens de parvenir à de meilleurs résultats. Je suis convaincu qu’avec la contribution de Borderless Alliance, bois trouverons ensemble des solutions nécessaires pour le bien-être de nos populations. »

Pour le Colonel Placide Glèlè, Directeur Départemental des Douanes de l’Ouéme et du Plateau, Représentant le Directeur Général des Douanes du Bénin à cette rencontre, « Cette rencontre permettra à coup sûr d’éliminer les obstacles rencontrer le long de ce corridor pour un mieux être ». Le Colonel Glèlè a remercié L’Alliance Borderless qui a eu l’idée d’impliquer tous les acteurs de la chaîne des transports. Il reste aussi persuader que ces travaux seront sanctionnés pas de très bonnes résolutions qui permettront aux deux administrations de régler une fois pour toute les problèmes rencontrés dans leur collaboration pour le bien du commerce dans la sous région.

Leave A Reply