Autopsie : Une opposition incompétente au chevet d’un Bénin malade !

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

Le Bénin, petit pays de l’Afrique de l’Ouest mais dont le poids pèse sur les épaules de tous ses gouvernants, continue toujours de souffrir du manque d’attention de ses fils.

Au nom d’un mal congénital dénommé « opposition », le Bénin, ce morceau de terre de l’Afrique coincé entre le Niger (Nord), le Burkina Faso (Nord-Est) l’Océan Atlantique (Sud), le Togo (Ouest) et le Nigeria (Est) est rongé par une gangraine sans précédent.

À tous les coups, le problème vient d’une seule source. C’est son médecin incompétent reconnu sous le vocable opposition, qui est à la remorque de tous les maux dont souffre le pays.

Imbibée dans les germes du « pourquoi lui et pas nous », cette opposition a, depuis la nuit des temps, montré son incapacité à contraindre les responsables de la mouvance, à tenir droit le gouvernail.

Au Bénin, l’opposition depuis toujours a excellé dans une seule volonté. Celle de détruire tous les acquis des régimes précédents.

En effet, à chaque avènement d’un nouveau régime, les partisants de l’ancien pouvoir, qui deviennent de fait des opposants, se découvrent une nouvelle mission : détruire tous les vestiges de leurs gestions passées.

Au lieu de militer pour la poursuite, la continuité des bonnes œuvres et/ou actions qu’ils n’ont pu terminer à cause du verdict du peuple souverain, c’est maintenant que nous voyons les mouvanciers d’hier, opposants naturels d’aujourd’hui, sombrer dans la mission première de peindre tout en noire, les actions du nouveau régime qui hérite de leurs éléphants blancs.

Tels des charognards qui attendent le cadavre pour passer à table, les opposants depuis la nuit des temps, ne font que guetter la moindre erreur des dirigeants successeurs, pour prendre leur vuvuzela et crier partout.

Depuis des années, ce médecin incompétent qu’est l’opposition, est incapable de faire des propositions concrètes pour amener les actuels dirigeants à faire de meilleures prestations, à défaut de maintenir le patient Bénin en vie. C’est à croire qu’après la gestion du pouvoir, qu’ils subissent un lavage de cerveau pour devenir des adeptes du nivellement par le bas.

Autant qu’ils sont, et ils le seront toujours, les acteurs de l’opposition béninoise sont incapables de trouver un remède efficace pour soigner le Bénin des maux qui le ronge.

Cette oppostion qui s’érige en médecin légendaire au chevet du patient Bénin, peine à trouver un remède efficace, une fois pour toute.

De nos jours, le constat a révélé que, pendant que le « médecin spécialiste » dénommé « Mouvance » s’évertue à faire les diagnostics et prescrire des ordonnances, l’opposition beninoise qui passe au stade de « Médecin généraliste » par la force des choses, s’emploie ni plus ni moins, à dénoncer l’ordonnance de la mouvance.

L’opposition se conforte dès lors dans ce rôle d’éternel dénonciateur sans pour autant apporter du concret.

Pendant ce temps, le patient Bénin souffre toujours sous le joug du sous-développement et meurt à petit feu. On se demande à la fin, quel genre de dirigeants pour ce morceau de terre d’Afrique qu’est le Bénin ?

Leave A Reply