Bénin : Octobre déclaré mois national de l’habitat

0

Le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable du Bénin, José Didier Tonato a présidé hier lundi 1er octobre 2018, au lancement de la cérémonie officielle de commémoration de la journée mondiale de l’habitat couplé avec le lancement officiel du mois national de l’habitat durant tout ce mois d’octobre 2018. C’était en présence de Monsieur Siaka COULIBALY, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin, de Monsieur Jean-Claude CODJIA, Préfet du département de l’Atlantique, des représentants de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et des cadres de mon ministère.

Par : La Rédaction

Placée sous le thème « Gestion municipale des déchets solides », cette célébration a été une occasion pour le Ministre Tonato, de « réindiquer que la bonne gestion des services urbains est au cœur de la problématique de l’habitat. » Il insiste que « le choix de ce thème est justifié par le fait que la question des villes durables et intelligentes conditionne désormais la résolution efficiente des problèmes de logement du plus grand nombre ».

En effet, les statistiques au plan mondial montrent que d’ici 2025, la quantité totale de déchets générés devrait atteindre 5,9 milliards de tonnes par an en raison d’une consommation accrue et de stratégies de gestion inefficace.

Ici au Bénin, par exemple, l’autorité ministérielle souligné que « les cinq (05) communes du Grand Nokoué que sont Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Porto-Novo et Sèmè-Podji, génèrent chaque année plus de 380.000 tonnes de déchets en constante progression. »

Alors que « l’amoncellement des déchets le long des rues, sur les terres pleins centraux, dans les caniveaux et collecteurs, lacs, lagunes, les décharges sauvages, sont autant de comportements d’incivisme mais qui traduisent peut-être le cri de désespérance de nos populations parce que nous n’avons pas toujours la bonne solution à mettre à leur portée. », prévient le ministre du cadre de vie et du développement durable.

Propositions pour résoudre le phénomène

La situation devient inquiétante et il urge que des solutions idoines soient trouvées. À cet effet, le Ministre Didier Tonato estime que « Nous avons donc besoin de changer de paradigmes pour résoudre durablement cette question en activant plusieurs leviers à savoir : Réorganiser la filière de gestion des déchets ; accompagner les municipalités ; sensibiliser les populations à un comportement citoyen des populations vis-à-vis de leurs déchets. » À côté de ces leviers, se trouve le projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué. Il y a aussi de nombreuses innovations contenu dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) en direction de nos populations en matière de logements décents au plus grand nombre. Est-il besoin de rappeler le programme des 20.000 logements économiques et sociaux qui a déjà franchi toutes les étapes en préparation, de mobilisation des financements nécessaires et entre dans sa phase de concrétisation.

À propos, le ministre José Didier Tonato a rappelé dans un premier temps, que « plus de 12.000 logements seront construits dont près de 10.900 sur le site de Ouèdo dans la commune d’Abomey-Calavi. Les travaux de viabilisation primaire seront engagés dans le dernier trimestre de cette année ainsi que le lancement de tous les appels d’offre de construction des logements et les travaux de viabilisation secondaire et de desserte ». Il soutient pour conclure que « Plusieurs autres activités sont prévues sur toute l’étendue du territoire dans le cadre de l’édition 2018 du mois national de l’habitat. » C’est pourquoi il invite le public à visiter les stands du Salon International de l’Immobilier et Matériaux Modernes (S2IM 2018) qui a officiellement ouvert ses portes ce 1er octobre 2018 sur l’esplanade du Stade Général Mathieu KÉRÉKOU de Cotonou. Ce salon qui reste ouvert jusqu’au 08 octobre prochain, permettra de rapprocher les professionnels de l’habitat du grand public.

Leave A Reply