Bénin/Inauguration officielle du centre artisanal féminin d’Adounko : Direct Aid Bénin éloigne les femmes de Ouidah de la précarité

0

La caravane du bonheur de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire, Direct Aid Bénin, continue de faire le bonheur des populations beninoises. Cette fois-ci, ce sont les femmes du village d’Adounko Houndodji situé dans l’arrondissement d’Avlékété, commune de Ouidah, qui ont bénéficié de la générosité de cette organisation qui leur a entièrement construit et mis en service un centre artisanal féminin. La cérémonie officielle d’inauguration a eu lieu samedi 27 Octobre 2018 en présence des bénéficiaires, des donateurs et des autorités politico-administratives.

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

D’un coup global de plus de 40 millions de francs CFA, le centre artisanal féminin inauguré le samedi dernier dans le village d’Adounko Houndodji, est composé de 5 salles entièrement équipées en accessoires nécessaires pour permettre aux femmes bénéficiaires de se mettre immédiatement au travail.

Visite de l'atelier de couture.
Visite de l’atelier de couture.

De façon spécifique, le module est composé de 3 salles réservées aux ateliers de couture, de tissage de pagne « Atcho oké » et de tissage de nattes. Les deux autres salles serviront respectivement de salle d’alphabétisation pour les femmes et de bureau pour le personnel administratif.

Visite de l'atelier de tissage de pagne "Atcho oké"
Visite de l’atelier de tissage de pagne « Atcho oké »

Au cours de l’inauguration officielle, Antoine Houéssinon, le chef village d’Adounko Houndodji a remercié les donateurs. Pour lui, ce geste de Direct Aid Bénin est à saluer car il permet d’occuper sainement les femmes de cette localité. « Aujourd’hui c’est une joie immense qui m’anime en assistant à cette inauguration. Direct Aid Bénin a jugé utile d’amoindrir la peine de nos artisans (prêcheurs, tisserands, couturières, etc…) Qu’ils en soient remercier. »

Un tour dans l'atelier de tissage de nattes.
Un tour dans l’atelier de tissage de nattes.

Tout comme de Chef village, madame Virginie Kpossi, représentante des femmes bénéficiaires de ce centre artisanal féminin ne dira pas le contraire. Pour elle, Direct Aid Bénin à fait tout simplement œuvre utile en pensant à l’épanouissement des femmes. « La femme est ce sel, sans qui le repas ne peut être digeste. En pensant à nous construire ce centre, les responsables de Direct-Aid Bénin nous ont sorti non seulement de la maison, mais surtout ont pensé à notre autonomisation. Qu’ils en soient infiniment remercié. »

La salle d'alphabétisation a été aussi visitée.
La salle d’alphabétisation a été aussi visitée.

Le représentant de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire, Direct Aid Bénin, monsieur Radouane Boukhanfra, soulignera que cet événement au delà d’un simple cérémonial, « marque une étape décisive dans la mise en commun des efforts pour aider nos communautés à la base à arpenter les sillons du développement…. Le destin a voulu que nous connaissions cette localité… Très tôt nous n’avons pas résisté à la sollicitation de cette population qui n’a besoin que d’un peu de soutien pour se sublimer, se révéler. » Le représentant résidant de Direct Aid Bénin a aussi précisé que « l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire, social et de développement, Direct Aid au lieu de répondre individuellement aux sollicitations de chaque membre de cette communauté, à accepter de leur construire un centre artisanal féminin… L’infrastructure que vous voyez devant vous permettra, aux femmes de Houndodji et d’ailleurs, de se mettre en coopérative pour travailler à satisfaire leurs propres besoins et ceux de leurs familles. »

Coupure du ruban marquant l'inauguration officielle.
Coupure du ruban marquant l’inauguration officielle.

Il faut dire que le gouvernement est fortement représenté à cette cérémonie. Il y avait la ministre des affaires sociales et de la microfinance Bintou Chabi Adam Taro et le représentant du ministre d’État chargé du plan du développement, Malick Tikada.
En prenant la parole au nom du gouvernement, la ministre Bintou Chabi Adam Taro a salué la générosité de l’ONG Direct Aid Bénin. Pour elle, cette action « s’aligne en parfaite cohérence avec les ambitions contenues dans le programme d’action du gouvernement au service du citoyen et de son bien-être. » Elle fera aussi remarquer que « Conformément aux engagements contenus dans son accord de siège signé avec le gouvernement béninois, Direct Aid dont la mission est de lutter contre le triangle de la terreur (ignorance – pauvreté – maladie) s’emploie à accompagner les efforts du gouvernement dans la réalisation de ses actions de développement. »

Elle n’a pas manqué d’inviter les bénéficiaires à travailler davantage pour une autonomisation effective pour l’épanouissement de leurs familles et surtout à bien entretenir l’infrastructure mise à leur disposition.

À noter également qu’afin d’éviter que les hommes ne s’imixent dans les activités de leurs femmes, les responsables de ONG Direct Aid Bénin ont aménagé pour ces derniers, un espace de maraîchage ainsi que deux bassins piscicoles. Cela devrait permettre de renforcer leur autonomisation financière.

Et voici le bassin de pisciculture.
Et voici le bassin de pisciculture.

Leave A Reply