Bénin : Prudencio Claudine donne la position de l’UDBN sur l’entrée au gouvernement

0

La présidente de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), l’honorable Claudine Afiavi Prudencio était en plateau de l’émission Dimanche Politique, sur EDEN TV ce week-end. A cette occasion, elle a fait un tour d’horizon de la participation de sa formation politique aux dernières élections présidentielles et évoqué les perspectives qui se présentent au parti UDBN. Elle a aussi donné son opinion sur certains sujets de l’actualité Socio-Politique et économique du Bénin.

Par : Is-Deen O. TIDJANI
©www.boulevard-des-infos.com

Claudine Afiavi Prudencio, Présidente de l’UDBN, était sur l’émission surtout pour tirer plusieurs sujets aux clairs. Et elle n’a pas manqué de mots pour apporter les éclaircissements idoines à ceux qui la vitriole depuis un certain temps. A l’entame de l’entretien, la présidente Claudine Afiavi Prudencio a exprimé sa fierté et celle de sa formation pour avoir pris part à la bataille qui a consacré la victoire écrasante du duo Talon-Talata. Elle a également réaffirmé ce qu’on sait déjà, la contribution de l’UDBN à cet éclatant succès pour la poursuite de la dynamique du développement à la tête de notre pays. En plateau, Prudencio rappellera que l’UDBN a donc renouvelé sa confiance au Président Talon et a apporté une substantielle contribution à sa réélection.

Relativement aux attaques contre sa personne et contre son parti, la seule femme cheffe de parti politique ayant une existence légale depuis la réforme du système partisan, a précisé que ceux qui s’adonnent à ces pratiques d’une époque révolue, sont dans une « agitation de quelques apprentis politiques ». Elle insiste que « tout ceci est la preuve même que l’UDBN dérange et inquiète ceux qui n’ont pas véritablement d’assise politique. C’est ce qui vaut au parti toute cette haine gratuite. »

Dans la foulé, ceux qui tentent de réduire l’UDBN uniquement à l’arrondissement de Godomey, n’ont pas été épargné. A ces derniers, Claudine Prudencio a tenu à indiquer que « ceux qui réduisent l’UDBN à l’arrondissement de Godomey ne comprennent rien à la réforme du système partisan et font tout simplement fausse route. L’UDBN est bel et bien un parti d’envergure nationale. Et ceux qui limitent leur appréciation aux communales n’intègrent point des données politiques qui semblent leur échapper, notamment le fait que la campagne fut purement médiatique, une première, et l’UDBN contrairement à beaucoup de partis, a scrupuleusement respecté les directives instituées », a-t-elle précisé.

Priorités et perspectives actuelles de l’UDBN !

Elle ne pouvait quitter le plateau de cette émission sans lever un pan du voile sur les priorités et perspectives d’avenir de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN). A cet exercice, elle fera savoir que dans l’immédiat, son parti « entend participer fortement à l’investiture du président Patrice Talon. l’UDBN sera massivement représentée par ses amazones et ses soldats.»

Aussi, entendent-ils de « se mettre maintenant résolument au travail pour la réussite de l’ambitieux programme de société (2021-2026) sur la base duquel d’ailleurs plus de 86% des électeurs ont renouvelé leur confiance au Chef de l’État. »

L’UDBN se prépare aussi âprement pour les législatives 2023. Toutes les coordinations départementales, communales et d’arrondissements se mettent déjà en ordre de bataille.
Pour ce qui est de l’entrée probable de l’UDBN dans le prochain gouvernement de Patrice Talon, elle laissera savoir que : « Tout le monde sait que l’UDBN a soutenu le Président Patrice Talon avec hargne et panache. Que l’UDBN est l’une des formations politiques qui ont été dans le dépassement de fonction. Et donc, si le Chef de l’État fait l’honneur à l’UDBN en l’appelant à l’aider dans sa mission à des postes de responsabilité, c’est avec fierté et responsabilité qu’elle acceptera.», a déclaré Claudine Prudencio avant de rappeler que « c’est le Chef de l’État et lui seul qui en décide. En tout état de cause, le soutien de l’UDBN reste intact et franc.»

D’autres sujets d’actualités non moins importants ont été aussi évoqués à cette occasion. Il s’agit notamment de dossiers relatifs aux propos de l’honorable Orden Alladatin, l’Affaire 70.000 cartouches, la désignation du chef de fil de l’opposition, et la polémique sur la demande d’évacuation sanitaire de la compatriote Reckya Madougou.

Leave A Reply