Bénin : Le FNM outille les structures de microfinances sur les techniques de montage de dossiers de crédits

0

Depuis le mercredi 1er Septembre 2021 se tient à Cotonou, une session de formation sur les techniques de montage des dossiers de crédits, à l’intention des agents des institutions de microfinance. Cette session est organisée par le Fonds National de la Microfinance (FNM) en partenariat avec l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Bénin (Apsfd-Bénin). Elle s’inscrit surtout dans la droite ligne du programme de formation sur le financement du FNM, et est destinée à une vingtaine de structures qui interviennent dans le domaine de la microfinance.

Par : Is-Deen O. TIDJANI
© www.boulevard-des-infos.com

Durant trois jours, les participants à cette première session qui regroupe les agents de prêts, des gestionnaires de portefeuilles, des superviseurs de crédits, des chargés de clientèles, seront outillés sur les rudiments nécessaires au montage irréprochables d’un dossier de prêt.

Dans le cadre de cette première session, c’est le Consultant-formateur Latif Amadou qui présente aux participants, les normes de gestion de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) en matière de crédit. Il a aussi exposé aux participants, les préalables nécessaires à assurer, avant tout accord de crédits, le suivi et le recouvrement des créances. Les généralités sur le crédit, le dépôt et le sociétariat n’ont pas été occultées.

Pour Ignace Dovi, expert en finance inclusive et Directeur de l’Apsfd-Bénin, cette session s’avère nécessaire en ce sens qu’elle permettra aux participants de s’outiller sur les stratégies devant les aider à faciliter les montages de dossiers de crédits et surtout à minimiser d’éventuels risques. « Si nous pouvons arriver à réduire sensiblement la part de dégradation que génère le mauvais montage des dossiers de crédit, nous pouvons tendre vers la norme… », a insisté l’expert.

Outre « les techniques de montage de dossiers de crédits« , il y a aussi « l’analyse financière et de la rentabilité des agences de microfinance » et « l’analyse et la prise des garanties en microfinance » qui seront également débattus avec les participants à cette session.

Procédant à l’ouverture de cette session de formation, le Directeur Général du FNM, Abdou Rafiou Bello soulignera que « ce programme vient en appui au secteur de la microfinance dans ses actions d’inclusion financière et de renforcement des capacités pour relever les défis. Il est question de faire en sorte que le secteur (de la microfinance, ndlr) puisse jouer convenablement son rôle d’appui aux populations les plus pauvres. »a-t-il martelé.

Aussi importe-t-il de rappeler qu’après cette première session, la deuxième se tiendra du 8 au 10 septembre prochain.

Leave A Reply