Bénin : Bio Tchané constate l’évolution du chantier de la Zone Économique Spéciale de Glo-Djigbé

0

Le Ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de l’action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané a effectué une descente ce mardi 28 Septembre 2021 sur le site de la Zone Économique Spéciale de Glo-Djigbé. L’objectif est de constater le niveau d’avancement des travaux dudit chantier et d’encourager les responsables de l’entreprise en charge desdits travaux à continuer dans cette bonne lancée.

Par : Is-Deen O. TIDJANI
© www.boulevard-des-infos.com

Accompagné des membres de son cabinet et d’autres responsables impliqués dans la bonne réalisation du projet de construction de la Zone Économique Spéciale de Glo-Djigbé, le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a tenu à visiter ce chantier démarré le 5 février 2021, pour constater le niveau d’avancement des travaux.

La maquette du projet, expliqué au Ministre d’État Bio Tchané et sa délégation. © D.O.T

Sur place, Abdoulaye Bio Tchané a pu constater que tout évolue normalement. À cette occasion, les Responsables de l’entreprise qui conduit les travaux de réalisation dudit projet, ont entretenu l’émissaire du gouvernement béninois et sa suite, sur les différentes tâches qui ont déjà été réalisées.

De façon globale, Bio Tchané a retenu que les travaux de l’un des plus gros projets de développement du pays, qui s’étend sur une superficie de 1640 hectares, avancent à grand part.

Abdoulaye Bio Tchané apprécie ce qu’il a constaté sur le terrain.
© D.O.T

Le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, a aussi retenu que d’ici 1 an (Septembre 2022), les plus grosses infrastructures seront déjà opérationnelles dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. La descente du Ministre a été aussi l’occasion de visite de la maquette du projet, et des différents sites devant abriter led différentes infrastructures.

Il convient de rappeler que le projet est subdivisé en trois phases. La première qui est actuellement en cours de réalisation, est étendu sur un domaine de 400 hectares. Dans ce périmètre, on comptera un bâtiment administratif, des zones industrielles, de différentes usines de transformations, de montages et d’assemblages, des zones résidentielles, etc…

La réalisation complète du projet Zone Économique Spéciale de Glo-Djigbé, coûtera 164 millions d’euros. L’État béninois détient 35% des actions et le partenaire au projet ARISE-SIPI, en détient 65%. La durée de contractualisation est de 99 ans.

À terme, ce projet va employer 300.000 personnes. Mais il convient de rappeler que d’ici 1 an, 12 mille personnes seront employés sur les différents sites de cette Zone Économique Spéciale. Aussi importe-t-il de préciser que « ce projet initié par le gouvernement du Bénin, ambitionne entre autre, de valoriser les matières premières du Bénin et les transformer sur place afin d’y apporter de la valeur ajoutée. », aura insisté Monsieur Gangbes, Directeur de l’APIEX, une structure étatique qui joue un rôle administratif et surtout de facilitation dans la réalisation de ce projet.

Leave A Reply