Banques et Finances : UBA clôture le 3ème trimestre 2021 avec un bénéfice de 254 millions de dollars

0

La banque globale africaine, United Bank for Africa (UBA) Plc, a annoncé une performance impressionnante dans ses résultats financiers non vérifiés pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2021. Selon ces statistiques, la Banque UBA enregistre ainsi une croissance impressionnante dans tous ses principaux indices, confirmant par la même occasion, l’excellente performance de l’année précédente.

Par : Is-Deen O. TIDJANI
© www.boulevard-des-infos.com

Les données permettent de remarquer que UBA a confirmé les performances réalisées au cours des deux premiers trimestres de l’année fiscale en cours. De façon plus précise, les statistiques permettent de constater que, le bénéfice brut de la banque a atteint 490,3 milliards de dollars, contre 454,4 milliards de dollars en septembre 2020. Le revenu d’exploitation a augmenté de 13% d’une année sur l’autre pour clôturer à N331,7 milliards en septembre 2021, contre N293,7 milliards un an plus tôt.

Dans le rapport déposé à la Bourse du Nigéria (NSE), le lundi 25 Octobre 2021, UBA a notifié une hausse de 37 % de son bénéfice avant impôt (bénéfice net, ndlr) qui s’élève à 123,4 milliards de dollars, contre N90,4 milliards enregistré à la fin du troisième trimestre de 2020.

Toujours selon les statistiques, le bénéfice après d’impôt a augmenté de manière significative de 36% à N104,6 milliards, contre N77,1 milliards un an plus tôt, ce qui a porté le rendement annualisé des capitaux propres moyens pour le troisième trimestre 2021 à 19,2 % contre 16,4 % pour la même période en 2020.

Au regard de ces données, il est évident que UBA continue de maintenir un bilan très solide, avec un total d’actifs de 8 300 milliards de Nairas, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année écoulée.

Dans le même temps, les dépôts des clients ont atteint 6 100 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,2 % par rapport aux 5 700 milliards de dollars enregistrés fin décembre 2020.

Les fonds propres sont restés très solides à 798,3 milliards de N, soit une augmentation de 10,3% par rapport aux 724,1 milliards de N enregistrés à la fin de l’exercice précédent (2020, ndlr), ce qui refléte la forte capacité de génération de capital interne et de croissance interne.

Kennedy UZOKA, DG du Groupe UBA Plc.

Le Directeur Général du groupe et PDG de UBA Plc, Kennedy Uzoka, a déclaré : « Une fois de plus, la banque a fait preuve de résilience en respectant ses engagements envers ses actionnaires, ses parties prenantes et et le public investisseur (ses clients, ndlr). Cela s’est traduit par des résultats financiers très positifs au cours de la période considérée. En particulier, le bénéfice brut a augmenté de 8 % pour atteindre 490,3 milliards de dollars au cours de la période de neuf mois, reflétant les améliorations observées dans les économies nationales et internationales, alors que les pays déploient des vaccins, contribuant à ramener les activités économiques plus proches des niveaux pré-pandémiques. De même, notre bénéfice avant impôt a connu une hausse record de 37 % pour atteindre N123,4 milliards, avec un RoAE annualisé de 19,2%, ce qui montre notre engagement renouvelé à créer plus de valeur pour nos clients », a expliqué M. Uzoka.

Le DG de UBA Plc a également souligné que « l’approche prudente de UBA en matière de gestion des risques et l’efficacité de sa stratégie d’entreprise centrée sur le client et le numérique, ont permis de maintenir la croissance des prêts à deux chiffres, tout en étant capable de modérer nos coûts au cours de la période. » Il rajoute que : « Grâce à notre stratégie de priorité numérique «Digital-first», nous avons pu augmenter le nombre de notre réseau d’agents au cours de la période de plus de deux tiers. Nous avons pu augmenter le nombre de nos agents de plus de 140% au cours de la période, augmentant ainsi notre part de contrôle sur le marché. »

Attentes de UBA pour l’année en cours !

Pour ce qui concerne les attentes pour le reste de l’année en cours, M. Uzoka a fait la lumière sur quelques actions-projets. « Nous pensons que nos investissements considérables continueront dans les activités numériques, suite aux leçons tirées de la pandémie. Nous continueront en offrant d’importantes opportunités de croissance significatives à travers nos opérations commerciales, même si l’économie se remet rapidement de l’impact/effet de la pandémie. Nous continuerons à rester une société de portefeuille bancaire, en tirant parti de notre solide bilan et de la diversité de notre clientèle pour offrir (au-dessus de la moyenne) des services de qualité à nos clients.

Pour en savoir plus sur les performances et la position financières de la Banque, Ugo Nwaghodoh, Directeur financier du groupe, a déclaré que : « Notre performance reflète nos efforts progressifs pour tirer parti de notre bilan robuste, de notre solide clientèle et de notre personnel pour réaliser des bénéfices impressionnants. En particulier, je suis satisfait de l’amélioration de 90 points de base du coût des fonds (CoF), qui est passé de 3,2 % à 2,3 % au cours de la période. Ce, malgré l’augmentation des dépôts de nos clients de 7,2 % à 6,1 billions de dollars, ce qui illustre l’effort délibéré de la Banque pour substituer les fonds à coût élevé aux dépôts à faible coût. »

Il a aussi noté que « …UBA a continué d’optimiser ses offres de services bancaires numériques, ce qui a porté ses fruits, comme en témoigne la croissance de 50,4 % des revenus de la banque électronique, qui ont atteint 41,9 milliards de dollars… Alors que nous poursuivons une stratégie prudente de croissance des prêts en 2021, nous avons maintenu de manière stratégique une forte adéquation du capital et des fonds propres, nous avons stratégiquement maintenu de solides ratios d’adéquation des fonds propres et de liquidité à 23,9 % et 43,9 % respectivement, garantissant ainsi un niveau de fonds propres adéquat pour résister aux chocs imminents et avoir une bonne marge de manœuvre pour la croissance afin de s’assurer que nous fournissons constamment une valeur durable à nos parties prenantes », a expliqué le GCFO.

United Bank for Africa Plc est une institution financière panafricaine de premier plan, offrant des services bancaires à plus de 21 millions de personnes.

Leave A Reply