Bénin : l’avant-projet de loi cadre sur la Planification au cœur de la deuxième session du CNCL

0

Du mardi 23 au samedi 27 novembre se sont tenues à Bohicon, les assises de la deuxième session extraordinaire du Comité National de Codification et de Législation (CNCL). Le lancement officiel de cette session qui a porté sur la loi-cadre sur la planification de Développement, a été fait par le Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre de la Justice et de la Législation.

Par : Chafick FAGBÉMI
© www.boulevard-des-infos.com

Cette session a été organiser en vue de faire examiner par les membres de la CNDL, le contenu de l’avant-projet sur la planification du développement. Cette session s’inscrit dans la droite ligne du processus d’élaboration de l’avant-projet de la loi-cadre sur la Planification. Plusieurs parties prenantes étaient à cette session à savoir : les membres de la CNCL, la Présidente de RIFINGA Bénin, les personnes ressources du MDC, les cadres de la DGPD et de la Direction de La Codification et de la Législation.

Durant les travaux, les participants se sont évertués à : partager le contenu de l’avant-projet de loi cadre sur la planification avec les différents acteurs ; faire examiner l’avant-projet de loi cadre par les acteurs inviter et de recueillir les observations et amendements et surtout pour améliorer le contenu de l’avant-projet de loi-cadre sur la panification du développement sur la base des observations formulées et validées.

Il convient de souligner que la réalisation des Etudes Nationale de Perspective à Long Terme Bénin 2025 ALAFIA a permis de formuler une vision de développement consensuelle. A quelques années de la fin de l’échéance, les multiples évaluations réalisées ont révélé que d’importants retards sont notés quant à l’atteinte des objectifs fixés. Parmi les multiples raisons qui expliquent ce constat on peut retenir la discontinuité dans la mise en œuvre des politiques et stratégies sectorielles du fait entre autres, du non-respect de la chose planifiée.

Depuis 2016, d’importantes réformes ont été engagées au niveau du système national de planification qui ont permis de mettre en place des instruments de développement comme le Plan National de Développement (2018-2025). Pour garantir le succès de ce Plan et assurer la pérennité des interventions, il importe d’adopter une culture de planification rigoureuse et de continuité des interventions publiques conformément aux priorités nationales. Celle-ci passe par la mise en place d’un cadre juridique et légal pour asseoir un système national de planification solide qui devrait assurer la cohérence entre la vision issue des ENPLT, les plans décennaux et les stratégies opérationnelles.
C’est dans ce cadre le Ministère du Développement à travers la Direction Générale des Politiques de Développement a entrepris l’élaboration d’une loi-cadre sur la planification du développement.

Des perspectives radieuses !

L’élaboration d’une telle loi offre plusieurs opportunité pour le Bénin. Entre autre, l’élaboration permettra de stabiliser le cadre du système nationale de planification ; d’assurer la pérennisation des acquis d’un Gouvernement à l’autre ; de standardiser les démarches, méthodes, outils et produits de la planification.
La démarche participative que requiert un tel processus recommande que tous les acteurs de développement soient impliqués. Dans ce cadre des concertations ont été organisées avec acteurs déconcentrés et décentralisés, les ateliers d’enrichissement avec les acteurs de la chaine de planification, programmation, budgétisation, et de suivi-évaluation, les acteurs de l’aménagement de territoire et de la justice.

Leave A Reply