Bénin/Législatives 2019 : Houngbédji et son PRD disent « merde » à la Dynamique Républicaine ?!!!

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

L’information qui fait état de la contrainte du PRD d’affronter les prochaines élections législatives en solitaire, se confirme peu à peu dans les rangs du parti arc-en-ciel. Leur leader, Me Adrien Houngbédji aura pris à contre cœur, la résolution de faire désormais cavalier seul dans la perspective des prochaines élections législatives. Contrairement aux vœux émis par les militants du parti, lors du dernier congrès tenu à Avrankou le samedi 27 octobre 2018, de faire bloc avec la « dynamique républicaine », le Président des Tchoco Tchoco vient de changer de fusil d’épaule. Au motif de ce revirement, le comité préparatoire du grand parti qui devra naître très bientôt sous le nom « dynamique républicaine », ne veut pas céder à certaines exigences ou « caprices » du parti arc-en-ciel.

« Les membres du bloc ne veulent pas respecter les exigences du PRD. Alors que tout a été accepté et validé par Talon depuis », nous apprend une source officielle et très proche du Parti du Renouveau Démocratique (PRD).

Face à cette situation, le PRD et son Président, Me Adrien Houngbédji très outre, envisagent non seulement d’affronter les prochaines élections législatives sous leur propre bannière. Mais, on apprend toujours de ces sources proches du PRD, que le Président Adrien Houngbédji renforce son « armée » en procédant à de nouveaux « recrutements ». À cette tâche, Me Adrien Houngbédji en opération de  charme, sillonne déjà le terrain aux côtés de certains chefs de parti, afin de peaufiner sa nouvelle stratégie d’attaque.

« Nous les laissons allés sans nous. Nous irons aux prochaines élections législatives avec notre propre logo et parti, mais avec d’autres forces politiques. », nous ont confié ces sources proches du PRD.

C’est dire qu’un autre bloc qui se réclame toujours de la mouvance présidentielle verra bientot le jour. Et il sera conduit par l’actuel président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Affaire à suivre donc.

Leave A Reply