3e réunion des ministres en charge de la recherche et de l’innovation : Les experts pour la transformation des économies de la Cedeao

0

« Mettre l’accent sur la science, la technologie et l’innovation pour la transformation des économies des États membres de la CEDEAO d’ici 2023 ». C’est autour de cette thématique que sont réunis ce mercredi 5 décembre à Cotonou, plus de 200 experts venus de 15 pays de la CEDEAO aux fins de préparer la 3e réunion de la conférence des ministres en charge de la recherche prévue pour le samedi 8 décembre prochain.

Par : Arnaud DOUMANHOUN (Collaboration)

A en croire la ministre Marie Odile Attanasso, il est attendu de cette réunion des experts, des propositions pour que la recherche et l’innovation au niveau des Etats soient désormais présentées dans des habits neufs qui augurent de l’opulence et qui inspire espoir et confiance, aux fins de contribuer à la transformation qualitative de nos économies.

Pour elle, il faut que ce secteur de développement de l’Afrique cesse de se présenter au reste du monde vêtu des défroqués de la pauvreté. Au dire du représentant de la commission CEDEAO, Léopold Amado, l’innovation reste le moteur des sociétés modernes. Il explique que c’est à juste titre que la science, la technologie et l’innovation figurent parmi les priorités de la commission, mais malheureusement contribuent faiblement au développement de la CEDEAO.

Au cours de ces assises, les experts vont se pencher entre autres, sur le projet du lancement d’un satellite d’observation d’ici 2020, les projets de recherche pour la lutte contre la pauvreté et la mise en place de l’académie africaine des sciences et technologies. « Les pays de la CEDEAO doivent réorienter leurs politiques en matière de science, technologie et innovation (STI). L’Unesco continuera à travailler avec les experts de la STI de la CEDEAO qui participent à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques STI… », a conclu Dr Osuji Otu, représentant du Directeur régional de l’Unesco (office Abuja).

Il faut noter qu’au nombre des participants à cette rencontre, nous avons des experts scientifiques, des présidents de sociétés savantes, des directeurs d’académie des sciences et technologies, le représentant de l’académie des sciences du Bénin, le professeur Théodore HOLO.

Leave A Reply