La sixième session ordinaire du comité sectoriel du dialogue sociale du MDGL a eu lieu

0

Le comité sectoriel en charge du dialogue social au Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL) a tenu le mardi 04 décembre 2018, sa sixème session ordinaire. Au cours de cette assise dont les travaux ont été lancés par le Directeur de cabinet du ministère, plusieurs points ont été abordés en vue du renforcement du mécanisme du dialogue social au sein de ce département ministériel.

La Direction de l’Administration et des Finances du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL) est dans une dynamique prometteuse pour le renforcement du dialogue social au sein du département ministériel. C’est ce qu’il convient de retenir de l’allocution du Secrétaire général du Syntrasat du MDGL, Monsieur Ali Kabirou  tenu à l’ouverture des travaux de la 6è session ordinaire du Comité sectoriel du dialogue social du ministère.

En effet, aux dires du syndicaliste, depuis sa mise en place le 1er décembre 2014, c’est la première fois que l’Assemblée générale du Comité sectoriel du dialogue social du MDGL tient ses deux sessions statutaires au cours d’une année. Un effort qui illustre bien la volonté de l’autorité ministérielle de maintenir une bonne collaboration entre l’administration et les partenaires sociaux. Mais cette avancée au plan social n’est pas seulement à mettre à l’actif de l’administration ministérielle.

À sa prise de parole, la Directrice générale de l’administration et des finances, Madame Marcelle Madindé Oké a remercié le Syndicat des travailleurs pour son sens d’écoute et de responsabilité pour un dialogue social appaisé au sein du Ministère. Pour la DAF, le Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Monsieur Barnabé Dassigli attache du prix à la tenue régulière de toutes les sessions, aussi bien du bureau excécutif que du comité sectoriel du dialogue social. Ce qui, précise-t-elle, justifie la place de choix qu’il a accordé à ce creuset dans son Plan de travail annuel (PTA). « Le dialogue social, fondé sur la pratique du bipartisme entre les organisations syndicales et l’administration est aujourd’hui une preuve irréfutable de l’engagement des deux parties à collaborer dans la convivialité », a-t-elle expliqué pour inviter ses collégues à plus d’ardeur et d’assiduité pour le bon fonctionnement des structures du Ministère.

Pour renchérir, le Directeur de Cabinet du MDGL, Monsieur Noël Ayichékpo Gankpé a, dans son allocution d’ouverture, fait savoir que « les structures et les processus de dialogue social qui fonctionnent bien comme le nôtre, permettent de résoudre d’importantes questions économiques et sociales, de promouvoir la bonne gouvernance et de favoriser la paix et la solidarité sociales sans qu’il soit nécessaire de recourir à l’arme redoutable des travailleurs qu’est la grève ». Pour le représentant du ministre Barnabé Dassigli, cette 6ème session s’inscrit dans cette dynamique. Toute chose qui, conclu-t-il, confirme bien les points stratégiques dont la mise en œuvre des recommandations de la derriere Assemblée générale, la prise en compte des observations de la cellule d’analyse des arrêtés ministériels et préfectoraux sur le projet d’arrêté portant réglementation des mutations du personnel du Ministère et des préfectures et la définition de nouvelles tâches et recommandations, sont inscrites au menu.

Source : Extérieure

Leave A Reply