Bénin/Porto-Novo : Des parlementaires africains parlent santé et développement humain ce jour

0

Par : Adéyêmi ÉYITAYO (Stag.)

Porto-Novo, la capitale politique du Bénin acceuille pour compter de ce lundi 17 décembre 2018, la réunion du comité interparlementaire de l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS). Pendant trois (3) jours (du 17 au 19 décembre 2018), des parlementaires de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad se réuniront pour parler du financement adéquat de la santé, le dividende démographique et des politiques de population et de développement.

Placée sous le patronage du Président Béninois Patrice Talon, cette réunion est organisé en collaboration avec les parlements du Bénin et du Burkina et avec l’appui des partenaires techniques et financiers tels que la Banque mondiale à travers le projet Autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD) ; le Projet « Sexual and Reproductive Health of Adolescents and Young People (SRHAY) in ECOWAS » financé par le Royaume des Pays-Bas ; le projet Démographie et Santé de la Reproduction (DEMSAN) sous financement de l’Agence Française de Développement (AFD) ; le Programme Régional « Santé de la Reproduction et Prévention du VIH/SIDA dans l’espace CEDEAO » de la KFW et le projet « Investment in Youth Engagement and Family Planning (IYE/FP) for adolescent sexual and reproductive health in ECOWAS region de Bill and Melinda Gates Foundation.
La réunion de ce lundi fait suite à la rencontre régionale de haut niveau des parlementaires de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad sur le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population et de développement tenue en juillet 2017 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Elle sera mise à profit pour entre autres : installer le Comité Interparlementaire (CIP) ; faire le point de la mise en œuvre de la Déclaration d’Abuja relative au financement de la santé dans la région ; présenter et discuter des actions pays en matière de financement de la santé, le dividende démographique et les politiques de population ; examiner dans les détails la proposition de feuille de route et la valider avec définition des mécanismes et des dispositions de son financement ; définir le cadre et les modalités pratiques de rapportage, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route ; et définir les prochaines étapes.

Pour rappel, le Dividende Démographique est l’accélération de la croissance économique qui peut résulter d’une baisse rapide de la fécondité d’un pays et l’évolution ultérieure de la structure par âge de la population.

Leave A Reply