Bénin/Campagnes électorales : Les guerriers progressistes de la 24 ème lancent l'assaut final

0

(Natondé Aké annonce le dépècement de l’animal errant pour le dimanche à l’ombre du baobab)

Dans l’après-midi de ce jeudi 25 avril 2019, les militants de l’Union Progressiste de la 24 ème circonscription électorale venus de Covè, Ouinhi, Zagnanado, Za-Kpota et Zogbodomey, ont répondu massivement à l’appel de leurs leaders Boniface Yèhouétomè, Bonaventure Natondé Aké, Maurice Lazare Sèhouéto et Célestin Goutolou. Ils ont pris d’assaut le stade Omnisport de Covè pour donner le coup de grâce à leurs adversaires.
Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Sous le commandement du « Général » Bonaventure Natondé Aké, et des « lieutenants » Célestin Goutolou, Isidore Hounwèdo, Lazare Sèhouéto et leur facilitateur Lambert Koty, « l’escadron progressiste » de la 24ème circonscription électorale a démarré sa progression depuis la mairie de Covè pour le stade Omnisport de Covè. Sur les lieux attendaient déjà des milliers de militants logés à l’ombre du baobab.
À travers des chants, danses et autres slogans, les militants progressiste n’avaient de cesse de magnifier la bravoure des guerriers Natondé Aké, Boniface Yèhouétomè, Lazare Sèhouéto, et Célestin Goutolou ainsi que de leurs différents colistiers.
C’est dans cette ambiance de ferveur que les guerriers progressiste ont pris la parole pour donner les consignes de vote du scrutin du dimanche 28 avril prochain. Selon eux, le seul et unique geste à faire le dimanche prochain, c’est de porter le cachet sur l’effigie du baobab une fois dans l’isoloir. Un point sur lequel ils ont été très minitieux.
Le deuxième titulaire de cette liste, l’honorable Bonaventure Natondé Aké, dans sa démarche d’enseignant s’est voulu plus méthodique. À travers une déclaration magistrale, l’enfant terrible de Naogon a demandé aux militants de ne pas commettre d’erreur le dimanche prochain. « Ne commettez pas d’erreur le dimanche. L’animal que nous avions chassé de chez nous à Agonlin, c’est le dimanche que nous allons le mettre en morceau sous le baobab. Et pour y arriver, il vous suffit de voter pour le baobab. », a dit l’honorable Bonaventure Natondé Aké.
Il est à rappeler que les candidats progressistes de la 24ème circonscription électorale ont reçu à l’occasion de cet avant dernier meeting, le soutien du Roi Guédou venu spécialement de Cotonou.

Voici l’intégralité des propos de l’honorable Bonaventure Natondé Aké à cette occasion.

*************

« Chers frères d’Agonlin, Za-Kpota et Zogbodomey, en votre nom je remercie sincèrement sa majesté Dah Guédou pour le déplacement effectué.

Merci une fois encore pour l’accueil à nous réservé à chacune des étapes depuis le début de la campagne électorale. Vous ne ménagez jamais vos efforts quand il s’agit de vous mobiliser derrière moi et vous venez une fois encore de le démontrer à travers cette marée humaine qui s’étend devant moi. J’ai eu la chair de poule à mon arrivée à la mairie de Covè d’où nous avions pris départ. Malgré toutes les intoxications et autres calomnies sur ma pauvre personne, vous êtes restés unis derrière moi comme un seul homme. Je vous en suis très reconnaissant.
Ne commettez pas d’erreur le dimanche. L’animal que nous avions chassé de chez nous à Agonlin,c’est le dimanche que nous allons le mettre en morceau sous le baobab et pour y arriver,il vous suffit de voter pour le baobab.
On n’a pas fini de résoudre le problème de transhumance avec les bœufs et on nous parle encore de cheval. Allez-vous accepter qu’un tel animal viennent saccager vos champs ?
Nous ne connaissons pas un tel animal mystérieux qui se tient sur deux pattes avec deux autres en l’air. »

Leave A Reply